#BalanceTonHosto: quand le personnel soignant dénonce ses conditions de travail

#BalanceTonHosto: quand le personnel soignant dénonce ses conditions de travail

Publié le 24/01/2018 à 11:59 - Mise à jour à 12:08
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un internaute a lancé le 12 janvier dernier un hashtag #BalanceTonHosto pour que le personnel soignant de chaque hôpital raconte les absurdités rencontrées au quotidien dans l'établissement où il travaille. Un outil utilisé aussi pour dénoncer les conditions de travail des médecins et infirmiers et de soins des patients.

Depuis que le hashtag #BalanceTonPorc a été créé, l'outil a été décliné à l'infini et permet désormais à tout un chacun de dénoncer. Dénoncer les comportements pervers des harceleurs de rue. Dénoncer les gestes déplacés des collègues en entreprise. Et dénoncer aussi les conditions de travail et les aberrations rencontrées au quotidien.

C'est ainsi que le 12 janvier dernier un internaute a créé le hashtag #BalanceTonHosto utilisé par les chirurgiens, médecins, infirmiers, personnels soignants et autres salariés des hôpitaux pour évoquer toutes les absurdités qui les handicapent dans leur travail. Tant au niveau des infrastructures, que des salaires ou des conditions d'accueil des malades.

Lire aussi: #ReconnaisCommeTrump - les réseaux sociaux se moquent ouvertement du président américain

A cause du manque de moyens, de la pénurie de médecins et des problèmes liés au temps de travail, le moindre problème technique peut paralyser tout un service.

Sous l'humour de certains messages se cachent donc un vrai problème de fond et des revendications, qui alertent sur l'état des hôpitaux et services d'urgences français.

A tel point que les différents personnels soignants ont pris peur fin 2017 quand le ministère de la Santé a annoncé le besoin de faire des économies dans l'hôpital public. Mais Agnès Buzyn avait assuré que réduire le nombre de personnels soignants n'étaient pas dans les projets du gouvernement.

"Je pense qu’on ne peut pas baisser les effectifs de soignants. Ces équipes sont sous une énorme tension, et on ne peut pas leur imposer un rythme d’activité encore plus élevé", avait-elle notamment déclaré.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Depuis une dizaine de jours, des médecins, infirmiers et autres personnels soignants utilisent le hashtag #BalanceTonHosto pour dénoncer les conditions de travail et absurdités du quotidien à l'hôpital.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-