Bébés prématurés: le lait maternel remède contre une grave maladie intestinale

Auteur(s)
VL
Publié le 27 avril 2015 - 15:45
Image
Une mère allaitant son enfant.
Crédits
©Carlos Garcia Rawlins/Reuters
Une hormone contenue dans le lait maternelle permettrait d'éviter aux prématurés une grave maladie de l'intestin.
©Carlos Garcia Rawlins/Reuters
Selon une étude américaine publiée mercredi 22, l'allaitement chez les prématurés permettrait de lutter contre l'entérocolite nécrosante, une maladie de l'intestin potentiellement mortelle pour les nourrissons.

Le lait maternel protège les bébés d'une grave maladie de l'intestin, en tout cas chez les souris. Et les chercheurs de la prestigieuse université Johns Hopkins de Baltimore (Maryland, Est des Etats-Unis) espèrent bien que leur découverte est également valable pour les humains.

La maladie en question est l'entérocolite nécrosante qui se caractérise par une destruction des muqueuses de l'intestin. Elle frappe régulièrement les enfants prématurés et est potentiellement mortelle.

En procédant à des tests sur des souris de laboratoire, les chercheurs américains pensent avoir trouvé le coupable de cette pathologie. Une protéine secrétée par notre organisme et baptisée TLR4. Celle-ci a entre autre pour rôle de réguler le développement intestinal du nourrisson. Seulement, face à une bactérie, la TLR4 réagit mal. Elle interromprait alors l'approvisionnement en oxygène, entrainant ainsi la mort des muqueuses de l'intestin.

C'est là que le lait maternel entre en jeu. Les scientifiques ont remarqué que les cellules intestinales traitées avec du lait maternel réagissaient mieux à l'infection. Elles présentaient un taux de TLR4 plus faible. En effet, le lait maternel contient une hormone particulière en quantité: le facteur de croissance épidermique. L'équipe de recherche en a conclu que cette hormone bloquait l'action de la TLR4, empêchant ainsi la nécrose des muqueuses. Le lait maternel permettrait même d'accélérer la guérison des intestins en restaurant la croissance des cellules.

Les résultats des tests ont été publiés dans la revue Mucosal Immunology. Selon la responsable de l'étude, Misty Good, citée par Aufeminin.com, ils pourraient même"ouvrir la voix à de nouvelles thérapies".

 

À LIRE AUSSI

Image
La greffe de rein est bien plus efficace que la dialyse en cas d'insuffisance rénale.
Un bébé anglais devient le plus jeune donneur d’organes
Atteint d’anencéphalie, une absence de cerveau laissant présager une mort certaine, l’enfant, prénommé Teddy est décédé au bout de 100 minutes. Les médecins ont eu le ...
24 avril 2015 - 20:18
Société
Image
Un bébé qui pleure.
Les bébés ressentiraient davantage la douleur que les adultes
Les nourrissons ressentiraient autant, peut-être même plus la douleur que les adultes. C'est le résultat d'une étude menée par des chercheurs de l’université d’Oxford ...
22 avril 2015 - 20:46
Société
Image
Une mère allaitant son enfant.
Allaitement: nourrir son enfant au sein le rendrait plus intelligent
Selon une étude brésilienne publiée ce mercredi, un allaitement de longue durée contribuerait à une intelligence accrue, une scolarité plus longue et de meilleurs reve...
18 mars 2015 - 13:19
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Dessin de la semaine