Bon dormeur, insomniaque ou oiseau de nuit : quelle « personnalité du sommeil » êtes-vous ?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 19 novembre 2021 - 18:08
Image
Sommeil
Crédits
Alexandra Gorn/Unsplash
Quelle « personnalité du sommeil » êtes-vous ?
Alexandra Gorn/Unsplash

En matière de sommeil, nous n’avons pas tous les mêmes besoins et ne jouissons pas tous des mêmes facilités à tomber dans les bras de Morphée. Découvrez quel est votre profil de dormeur.

Les Français dorment de moins en moins

6 heures et 55 minutes. C’est le temps de sommeil moyen chaque nuit des Français âgés de 18 à 75 ans, selon une enquête de Santé Publique France réalisée en 2017. Si ce temps de sommeil tend à diminuer d’année en année, il masque aussi de grandes disparités. Ainsi, plus d’un Français sur trois dort moins de six heures par nuit et 36 % déclarent souffrir d’au moins un trouble du sommeil.

Car, s’il y a bien quelque chose auprès duquel nous ne sommes pas égaux, c’est bien notre capacité à nous endormir le soir et à dormir sans réveil nocturne ! Alors, quel est votre profil de sommeil ?

Pour le savoir, il suffit de vous rendre sur le site (en anglais) de la National Sleep Foundation qui, en fonction de diverses caractéristiques (l’âge, l’état matrimonial, le sexe, la situation professionnelle…), a établi cinq profils de dormeur. Pour connaître le sien, il suffit de passer le test !

Les bons dormeurs

Les personnes se situant dans cette catégorie se réveillent fraîches et disponibles le matin, et ne souffrent généralement pas de coup de barre pendant la journée. Elles sont le plus souvent jeunes, en bonne santé, souvent mariées ou en couple et travaillent à temps plein.

Les seniors

Avec une moyenne de 7,3 heures de sommeil par nuit, les personnes de ce groupe n’ont pas de problème de sommeil, mais s’accordent une ou deux siestes pendant la semaine. Elles ont en moyenne 60 ans et ont de la chance car elles se sentent rarement fatiguées pendant la journée.

Les lève-tôt

En couple et bourreaux de travail : voici le profil des lève-tôt. Travaillant plus de 40 heures par semaine, les personnes appartenant à cette catégorie effectuent souvent un travail qui précède l’heure du coucher. Elles ont tendance à dormir moins que les autres et apprécient de se lever aux aurores. Mais il leur arrive souvent de se sentir fatiguées.

Les oiseaux de nuit

Ce profil est celui des personnes dites « du soir ». Malgré des horaires de travail de jour et réguliers, les personnes qui appartiennent à cette catégorie ont tendance à beaucoup travailler et à se coucher tard. En conséquence, elles dorment moins que les autres mais n’hésitent pas à faire la sieste pour tenir le coup. Elles sont aussi accros à la caféine.

Les insomniaques

Les personnes se situant dans ce groupe souffrent de problèmes de sommeil. Ayant tendance à se coucher tard, il est leur est souvent difficile de s’endormir ou se réveillent la nuit. Résultat, elles piquent souvent du nez pendant la journée et ont du mal à rester concentrées sur leur tâche.

À LIRE AUSSI

Image
Amoureuse et productrice, un jeu chinois de simulation de vie pour smartphone, a déjà été téléchargé plus de 10 millions de fois depuis son lancement en décembre
"Scroller" sur son smartphone jusqu'à épuisement, une pratique nocive et addictive
Le "doomscrolling" menace-t-il notre bien-être ? Si vous êtes, comme un nombre croissant d’entre nous, accros à votre téléphone portable, vous avez peut-être cette fâc...
16 novembre 2021 - 11:42
Société
Image
La Pleine Lune perturbe particulièrement le sommeil des hommes
Pleine lune et sommeil : pourquoi perturbe-t-elle davantage les hommes que les femmes ?
Ce mercredi 20 octobre, c’est la pleine lune. Vous craignez que votre sommeil en soit affecté ? C’est possible, a fortiori si vous êtes un homme ! Et ce n'est pas seul...
20 octobre 2021 - 11:39
Lifestyle
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don