"C à vous" auto-censure sa chaîne YouTube et musèle Véran au passage

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

"C à vous" auto-censure sa chaîne YouTube et musèle Véran au passage

Publié le 04/09/2021 à 12:58 - Mise à jour à 13:04
©France5
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Le visionnage de l'intervention d'Olivier Véran dans l'émission "C à Vous" a été interdite aux résidents Français sur YouTube. La faute à la plateforme de vidéos ? Non, c'est l'émission elle-même qui s'est auto-censurée. Mais pourquoi donc ?

La vidéo a fait le tour des réseaux sociaux. Nous sommes le 30 août, émission "C à Vous" sur France 5, le journaliste Patrick Cohen dresse dans son édito un bref bilan de la politique vaccinale du gouvernement et reconnait une "grande déception" : "ce n'est pas ce vaccin qui va nous débarasser de ce virus. L'immunité collective, qui était censée éteindre l'épidémie avec une population vaccinée à 75 ou 80 % était un mirage, une illusion, la plupart des spécialistes en conviennent aujourd'hui, ce concept ne marche pas, il ne peut pas marcher, hélas, avec ce coronavirus."

"Mirage", "déception", "illusion"... tout cela en présence du ministre Oliver Véran dont la réaction médusée n'a pas laissé indifférent sur Twitter et ailleurs.

Complotiste, vous avez dit complotiste ?

Mais Patrick Cohen ne s'est pas arrêté là : "Le Delta a rendu les vaccins moins efficaces, son risque de transmission n'est réduit par les vaccins que d'environ 50 %, ça veut dire que le virus continue de circuler chez les vaccinés, qu'il sera impossible de contenir la pandémie par la seule vaccination, que la propagation de ce virus va lui offrir de nouvelles possibilités d'évolution, de mutation vers de nouveaux variants, et qu'il y a de grands risques qu'il devienne endémique, c'est à dire qu'il faudra vivre avec encore et toujours des précautions, gestes barrières, pour combien de temps ? En tout cas c'est un nouvel espoir déçu dans cette crise interminable [...]"

Les Français privés de Véran ?

Il aurait été heureux pour illustrer cet article de publier la vidéo YouTube en question, malheureusement, "C à Vous" a décidé d'en interdire l'accès aux internautes Français.

De l'auto-censure donc. Est-ce que les producteurs de l'émission ont craint d'enfeindre les règles de Google sur les "informations médicales incorrectes sur la COVID-19" ?

Il est vrai que M. Véran fait dans son intervention l'apologie de la troisième dose de vaccination : "Avec la 3ème dose  on renforce l'immunité, c'est à dire qu'on renforce l'efficacité du vaccin, et qu'on se protège encore plus... En gros on redit à notre système immunitaire, parce que lui aussi est un peu parti en vacances au bout de six mois : "tu verras cette protéine qui se présente devant toi, il faut pas la laisser rentrer, il faut la détruire." Une analyse très scientifique qui pourtant à ce jour n'a pas reçu l'aval de l'OMS pour qui "les données n'ont pas démontré la nécessité d'un rappel". Peut-être que l'OMS n'est pas au courant que le système immunitaire a régulièrement besoin de vacances ?

On notera que les commentaires sous la vidéo, qui sont restés ouverts un temps, ont eux aussi été désactivés par C à Vous , ce qui est dommage car l'un d'eux indiquait la marche à suivre pour voir la vidéo : utiliser un VPN qui permet de changer son adresse IP et de se connecter depuis un autre pays. L'autre possibilité est d'aller sur le site de France 5, de créer un compte et d'y chercher la vidéo qui y est encore visionnable jusqu'à la fin du mois. Forcément, c'est beaucoup moins commode que YouTube et de plus il est impossible de partager ou d'intégrer la vidéo à un autre site.

Enfin, cette dernière déclaration du ministre de la Santé concernant le passe sanitaire : "La vie ne s'est pas arrêtée, c'est même le contraire figurez-vous, j'en suis le premier agréablement surpris, mais en 2021 depuis la mise en place du passe sanitaire, l'activité des restaurants, des bars, des centres de vacances, des salles de sport, est plus importante que dans la même période l'été 2019." Oliver Véran reprend donc sans ciller les allégations farfelues de Bruno Le Maire sur les supposés effets bénéfiques du passe sanitaire sur l'économie.

Tout va bien, donc.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un traquenard ! Je suis tombé dans un traquenard !

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-