Canada: face au ravage du fentanyl, la nouvelle drogue en vogue, la police sera équipée d'un spray anti-overdose

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Canada: face au ravage du fentanyl, la nouvelle drogue en vogue, la police sera équipée d'un spray anti-overdose

Publié le 15/09/2016 à 08:30 - Mise à jour à 08:44
©Drug Enforcement Administration/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le fentanyl, une molécule antidouleur et utilisée par les toxicomanes pour un usage "récréatif", fait des ravages au Canada. A tel point que la police devra porter sur elle un produit à administrer en cas d'urgence.

Le autorités canadiennes doivent faire face à un nouvea fléau: le fentanyl. Cet antidouleur très puissant, et largement détourné de son but médical originel (apaiser les douleurs de certains patients, le plus souvent atteints d'un cancer), fait en effet des ravages chez les toxicomanes locaux. Sur les 474 morts par overdose recensés au Canada en 2015, au moins un tiers était directement imputable au fentanyl. Et les autorités se préparent au pire pour 2016: bien que les chiffres ne soient pas connus, le nombre décès devrait largement être dépassé.

Les provinces de l’Ouest sont plus touchées que le reste du pays, la Colombie-Britannique (dont Vancouver est la principale ville) a même décrété l’urgence sanitaire publique, une première au Canada dans le cadre de la loi sur la santé.

Pour faire face à la situation, les forces de l’ordre seront dorénavant équipées de "Naxolone". Derrière ce nom, se cache un médicament qui, sous forme de spray nasal, permet de stopper les effets des médicaments de la famille de la morphine, du moins à court terme, ce qui permet de sauver la vie d’un toxicomane en train de sombrer dans le coma et la mort à cause d’une dose trop forte de fentanyl. Ce qui arrive très rapidement: à l’état pur, il ne suffit que de deux milligrammes (soit l’équivalent de quelques grains, gros comme du sel de table) pour tuer un adulte.

Le fentanyl a d’ailleurs récemment fait parler de lui: c’est le produit suspecté d’être à l’origine de la mort du chanteur Prince, qui serait décédé accidentellement en consommant le produit, pensant sans doute, comme le soupçonne les enquêteurs, ingérer un autre médicament.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Deux milligrammes de fentanyl pur peuvent tuer un adulte.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-