Cancer de la prostate: les ultrasons thérapeutiques en substitut à la radiothérapie et à l'opération chirurgicale

Cancer de la prostate: les ultrasons thérapeutiques en substitut à la radiothérapie et à l'opération chirurgicale

Publié le 04/11/2016 à 08:24 - Mise à jour à 08:25
©Jean-Sébastien Evrard/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Premier cancer chez l'homme, le cancer de la prostate provoque chaque année 8 000 décès en France. Un traitement alternatif, par ultrasons thérapeutiques, présente des résultats prometteurs.

Le cancer de la prostate est responsable de 8.000 décès chaque année en France. Son traitement par radiothérapie est très lourd et il peut être traité par une opération chirurgicale aux effets secondaires particulièrement contraignants. Toutefois, selon une étude publiée dans la revue médicale European Urology en septembre, promue par l’Association française d’urologie (AFU), les ultrasons thérapeutiques présentes un intérêt certain dans le traitement de cette pathologie.

Sur un échantillon, statistiquement significatif, de 111 malades, 89 % étaient toujours en vie au bout de deux ans "sans traitement radical", ont expliqué jeudi 3 les auteurs de l’étude lors d’une conférence de presse à Vaulx-en-Velin, près de Lyon. Le traitement consiste à concentrer via une sonde endo-rectale des ultrasons de haute intensité pour détruire, par la chaleur engendrée, les tissus cancéreux. 

Cette technique permet de réduire les risques d'incontinence et d'impuissance, deux des principaux effets secondaires de la chirurgie: 97% des sujets traités ne souffraient pas d'incontinence urinaire et 78% voyaient leur fonction érectile préservée. Le traitement par ultrason est toutefois réservés aux patients à faible ou moyen risque, atteint d’un cancer localisé de la prostate, soit 20% des personnes normalement voué à une opération chirurgicale lourde.

L'AFU a souligné que cette étude, réalisée dans dix centres hospitaliers français, était indépendante, même si elle était présentée dans les locaux de la société EDAP TMS, spécialisée dans l'utilisation des ultrasons en urologie, qui fabrique les équipements utilisés. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le traitement du cancer de la prostate par ultrasons thérapeutiques représente un nouvel espoir pour les maldes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-