Cancer du sein: faire du sport pour stimuler son cerveau et lutter contre la fatigue

Cancer du sein: faire du sport pour stimuler son cerveau et lutter contre la fatigue

Publié le 27/07/2017 à 17:38 - Mise à jour à 17:41
©Ed Yourdon/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Pour lutter contre la fatigue et la perte de mémoire après avoir survécu à un cancer du sein, il suffirait de pratiquer une activité physique régulière, selon une étude dont les résultats ont été publiés début juillet dans la revue " Breast Cancer Research and Treatment".

Chaque année, elles sont nombreuses à survivre d'un cancer du sein. Mais les mois qui suivent peuvent s'avérer difficiles, physiquement et mentalement. Alors pour lutter contre la fatigue et la perte de mémoire, qui sont deux symptômes rencontrés fréquemment, il suffirait de pratiquer une activité physique régulière à en croire une étude dont les résultats ont été publiés début juillet dans la revue Breast Cancer Research and Treatment.

Pour parvenir à cette conclusion, des chercheurs de l'université de l'Illinois et de la Northeastern University ont fait appel à 300 femmes âgées en moyenne de 58 ans, lesquelles ont toutes survécu à un cancer du sein. Puis, ils leur ont fait porter pendant sept jours consécutifs un appareil électronique mesurant l'activité. En parallèle, elles devaient compléter une batterie de questionnaires et répondre à des tests neuropsychologiques pour mesurer la fatigue et la fonction cognitive.

Et les résultats ont parlé d'eux-mêmes: "Nous avons constaté que des niveaux plus élevés d'activité physique quotidienne modérée à vigoureuse étaient associés à une meilleure performance sur les tâches cognitives mesurant l'attention, la mémoire et le multitâche et ont réduit la fatigue des patients", a déclaré Edward McAuley, un professeur de kinésiologie. Mais pour infirmer ou confirmer ces résultats, les chercheurs comptent mener d'autres études dans le temps. 

Pour rappel, le cancer du sein est la principale cause de décès par cancer chez les femmes dans le monde (521.900 décès en 2012) devant le cancer du poumon (491.200 décès). Selon l'Institut national du cancer (INCa), quelque 20% des femmes ont des risques élevés d'avoir un cancer du sein avant l'âge de 50 ans.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Faire du sport régulièrement permettrait, aux femmes qui ont été atteintes d'un cancer du sein, de lutter contre la fatique.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-