Cancers: des tests sanguins pour les détecter grâce à l'ADN

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Cancers: des tests sanguins pour les détecter grâce à l'ADN

Publié le 21/08/2017 à 14:48 - Mise à jour à 15:05
©Denis Farrell/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une équipe scientifique américaine a mis au point un nouveau test sanguin pour repérer les cancers, dévoilé mi-août. Encore en développement, celui-ci détecte les mutations génétiques liées à l'apparition des tumeurs. Il a notamment la particularité de se montrer efficace aux premiers stades de la maladie, un enjeu important pour maximiser les chances de survie.

Ce pourrait être un nouveau pas dans la mise au point de méthodes de détection des cancers. Une étude américaine publiée le 16 août dernier dans la revue Science translational Medicine avance en effet pouvoir détecter les tumeurs de manière précoce grâce à des tests sanguins et des analyses ADN.

Comme le rappelle cette étude, l'importance des souffrances et le nombre de décès dépendent pour beaucoup de la précocité du diagnostic. La piste de tests sanguins, peu invasifs et permettant de détecter les tumeurs avant qu'elles ne soient visibles est donc largement étudiée.

Le lien entre les mutations génétiques et l'apparition des cancers est déjà connu. L'équipe du Johns Hopkins Kimmel Cancer Center à l'origine de cette étude a donc entrepris d'élaborer un test capable de repérer les mutations d'une cinquantaine de gènes liés à l'apparition des tumeurs. De telles méthodes avaient déjà été développées, mais jamais pour détecter les cancers de manière précoce, précise l'étude.

Ils ont expérimenté cette technique sur 200 patients atteints de cancer colorectal, du poumon, du sein ou des ovaires. Dans plus de trois cas sur quatre, le test a bien relevé la présence d'un cancer chez les patients à un stade avancé de la maladie. La méthode a également été efficace sur 62% des patients atteint d'un cancer au stade 1 ou 2.

Autre avancée, l'expérience a également été menée sur un groupe témoin en bonne santé. Aucun "faux positif" n'a été relevé.

Le test semble donc prometteur même s'il doit donc être perfectionné. Plus de 14 millions de personnes se voient diagnostiquées un cancer dans le monde chaque année, majoritairement via des méthodes invasives.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Certaines mutations génétiques permettent de révéler la présence de tumeurs.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-