Confinement: les sanctions sont fortement renforcées

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Confinement: les sanctions sont fortement renforcées

Publié le 23/03/2020 à 15:03
© Lionel BONAVENTURE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A

Les sanctions pour non respect des mesures de confinement ont été fortement renforcées. Avec le risque de prison à la clef.

Un total de 91.824 infractions pour non-respect du confinement ont été relevées par les forces de l'ordre depuis la mise en place de cette mesure mardi à midi. Pour la seule journée de ce dimanche, 22.574 verbalisations ont été dressées, selon Alain Thirion, directeur général de la sécurité civile et de la gestion des crises. Depuis mardi, 1.738.907 contrôles ont été réalisés par les forces de l'ordre dans l'hexagone. Ce dimanche, policiers et gendarmes ont procédé à environ 375.000 contrôles.

A lire aussi: Confinement: l’amende, c’est 135€ et jusqu'à 375€ dès maintenant

Les policiers municipaux en renfort

Le préfet Thirion a rappelé qu'avec l'adoption du projet de loi d'urgence sanitaire, les sanctions seront renforcées. "En cas de récidive dans les 15 jours, l'amende de 135 euros est portée à 1.500 euros", a-t-il annoncé.
Dans le cas de quatre violations en trente jours, le non-respect du confinement deviendra un délit puni de 3.700 euros d'amende et de six mois de prison.
Le texte adopté par les parlementaires autorise également les policiers municipaux à verbaliser les contrevenants aux règles de confinement.

 

 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La police appelée à plus de sévérité contre les contrevenants

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-