Coup de filet mondial sur les faux médicaments, 500 tonnes saisies

Coup de filet mondial sur les faux médicaments, 500 tonnes saisies

Publié le 24/10/2018 à 15:47 - Mise à jour à 15:54
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

L'opération Pangea s'est déroulée au mois d'octobre sous le contrôle d'Interpol, impliquant 116 pays dans la lutte contre le trafic de médicaments (contrefaits ou falsifiés). En France, c'est une tonne de produits illégaux qui a ainsi été saisie.

C'est une opération d'une envergure internationale avec pas moins de 116 pays concernés qui s'est déroulée contre les trafiquants de faux médicaments. L'opération Pangea qui s'est déroulée lors du mois d'octobre a permis de mettre la main sur 500 tonnes de contrefaçons et a mené à l'arrestation de 850 personnes.

Selon Interpol qui a détaillé l'opération mardi 23, ce sont principalement des faux anticancéreux, des antidouleurs de contrefaçon, des anabolisants ou des produits illégaux de lutte contre l'impuissance masculine qui ont été saisis.

Les produits contrefaits ont été saisis entre le 9 et le 16 octobre principalement. Rien qu'en France, c'est une tonne de marchandise –466.000 produits– qui a ainsi été bloquée par les douanes, que ce soit sur des plates-formes aéroportuaires ou sur du fret routier. Treize enquêtes ont été ouvertes mais aucune mise en examen n'a encore été prononcée. La plupart des médicaments saisis en France concerne des produits qui n'ont pas obtenu leur autorisation de mise sur le marché ou des médicaments détournés de leur usage et utilisés comme des stupéfiants. La majorité provenait soit d'Inde, soit de Singapour (voir ici le communiqué des douanes).

Voir aussi - Iran: avec les sanctions, les médicaments étrangers se font rares

La saisie totale à l'échelle mondiale représente pas moins de 14 millions de dollars de marchandises. Outre les médicaments, l'opération a aussi permis la saisie de 110.000 appareils médicaux illégaux (seringues, matériel de chirurgie, appareils auditifs contrefaits…). De plus, 3.671 sites Internet et pages sur les réseaux sociaux permettant d'acquérir les produits ont été fermées.

Lire aussi:

Médicaments: améliorer l'information pour éviter un nouveau Levothyrox

L'Italie championne de la production de médicaments dans l'UE, la France à la peine

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pas moins de 500 tonnes de médicaments illégaux ont été saisies lors de l'opération.

Newsletter





Commentaires

-