Covid-19 : éviter l’Ibuprofène et certaines huiles essentielles

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 07 octobre 2020 - 14:33
Image
Des boîtes d'Ibuprofène.
Crédits
©Rackam/Sipa
L'Ibuprofène, à éviter en cas de contamination au Covid-19
©Rackam/Sipa

Comment peut-on soulager ses symptômes si l’on a été infecté par le Coronavirus ? Moins dangereux qu’on ne les a crus au début de la pandémie, les anti-inflammatoires comme l’Ibuprofène sont tout de même déconseillés en première intention.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l’Ibuprofène favorisent-ils les formes graves de Covid-19 ? On l’a cru au début de la pandémie mais une étude danoise vient de conclure que ça ne serait finalement pas le cas. Aucune corrélation significative n'est observée entre consommation d'AINS et des formes graves de Covid avec hospitalisation, transfert en unité de soins intensifs, ventilation mécanique, thérapie de remplacement rénale ou mortalité à 30 jours, conclut cette étude publiée dans la revue médicale PLOS Medicine.

Le Paracétamol est à privilégier en première intention
Cependant, les médecins conseillent tout de même d'éviter l’Aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Advil, Nurofen, Ibuprofene…) lorsqu’on présente une infection virale comme le Covid-19. Les AINS pourraient en effet interférer avec le processus de défense face à l’infection. En première intention, on privilégiera donc le Paracétamol (largement commercialisé via la marque Doliprane) en respectant les doses recommandées : pas plus de 1 gramme par prise, des prises espacées d’au moins 4 heures et pas plus de 3 grammes au total par jour. Consulter son médecin au plus vite est également nécessaire.

Plantes anti-inflammatoires et huiles essentielles à éviter
Si vous avez l’habitude de vous soigner grâce à des remèdes naturels, sachez également que l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) a prévenu il y a quelques mois que certaines plantes anti-inflammatoires comme la racine de réglisse, la reine des prés, le bouillon blanc ou le curcuma sont à éviter car « susceptibles de perturber les défenses naturelles de l’organisme utiles pour lutter contre les infections, et en particulier contre le Covid-19 ».

À LIRE AUSSI

Image
prise température
La vaccination contre la grippe aurait-elle un lien avec l’augmentation des décès de nos aînés atteints de Covid-19 ?
Dès le début de l’été, un rapport original, avait été établi à titre personnel par le Dr Juan F. Gastón Añaños, du Service de Pharmacie de l’hôpital espagnol de Barbas...
06 octobre 2020 - 14:08
Société
Image
La consommation d'aliments mieux classés par Nutri-Score est associée à un risque plus faible de cancer et de mortalité
Une étude montre que la consommation d'aliments mieux classés par Nutri-Score est associée à un risque plus faible de cancer et de mortalité
Il vous est sûrement déjà arrivé de vouloir vous faire plaisir en prenant une gourmandise ou un encas très peu diététique au supermarché et de voir votre enthousiasme ...
02 octobre 2020 - 12:49
Société