Covid-19 : un Ehpad du Tarn réservé aux personnes âgées contaminées

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 02 novembre 2020 - 14:58
Image
Au 2 novembre, on dénombrait 550 clusters dans des Ehpad français
Crédits
Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Au 2 novembre 2020, 550 clusters sont recensés dans les Ehpad français
Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Alors qu’il devait fermer prochainement, l’Ehpad de Salles (Tarn) connaît un sursis et un destin particulier : depuis quelques semaines, il n’accueille que des personnes âgées testées positives au coronavirus n’ayant pas déclaré de symptômes.

Lydie (90 ans), Simone (94 ans) et Yvette (102 ans) ont été les premières à s’installer dans la résidence du Coustil, mi-octobre. Elles ont ainsi échappé à l’isolement qui leur aurait été imposé dans leur Ehpad d’origine. Pendant les deux semaines de leur séjour à Salles, elles ont donc pu sortir, manger à table, discuter entre elles…

Eviter l’isolement tant redouté pour les personnes âgées
Le projet a germé dès le printemps, lorsque l’on a commencé à constater les dégâts causés par l’isolement imposés aux patients âgés atteints par la Covid-19 : « L’isolement imposé aux résidents d’Ehpad a été très rude pour leur moral », souligne Guillaume Marzocchi, directeur de l'Ehpad, qui témoigne pour WeDemain. Ce type de structure est également important pour les personnes âgées qui connaissent une déficience cognitive et à qui il est difficile d’expliquer qu’elles ne peuvent plus sortir de leur chambre à cause du virus.

Et puis il s’agit bien entendu aussi de rompre les chaînes de contamination dans les maisons de retraite et de limiter la saturation des services de réanimation.

L’initiative bientôt dupliquée dans d’autres départements ?
Le projet a reçu le soutien de l’Agence régionale de santé d’Occitanie à hauteur de 120 000 euros. Il offre un sursis à cet Ehpad qui doit bientôt fermer ses portes et dont les résidents ont été relogés dans des établissements voisins.

Ouvertes il y a moins de trois semaines, les quinze chambres disponibles sont déjà toutes occupées. L’expérimentation doit être suivie pendant trois mois par un médecin coordonnateur, des aides-soignants, infirmiers et psychologues. Elle devrait par la suite être pérennisée voire étendue à d’autres départements.

Le nombre de clusters dans les Ehpas explose
A ce jour, 550 foyers de transmission sont en cours d’investigation dans les Ehpad du territoire. Le nombre de cas confirmés dans les établissements médico-sociaux a augmenté de 84% entre la semaine du 11 au 18 octobre et la semaine suivante.

A lire aussi : Le geste interdit
 

À LIRE AUSSI

Image
Bruno le Maire a détaillé le renforcement du fonds de solidarité
Fonds de solidarité, un retour attendu et un renforcement annoncé des aides pour une meilleure protection
Comme au printemps, le fonds de solidarité doit protéger les indépendants et les PME, et le gouvernement a décidé de renforcer les dispositifs d’aide tant dans l’impor...
30 octobre 2020 - 11:40
Société
Image
Le confinement fait son retour en France
Le Reconfinement va-t-il mettre à mort les commerces déjà largement éprouvés par une année noire ?
Alors que beaucoup de commerces indépendants comptaient sur cette période des fêtes de fin d’année pour sauver 2020, le reconfinement annoncé par Emmanuel Macron vient...
29 octobre 2020 - 08:41
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
19/07 à 17:30
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.