Dentifrices, désodorisants… une étude pointe du doigt ces produits du quotidien

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Dentifrices, désodorisants… une étude pointe du doigt ces produits du quotidien

Publié le 18/01/2019 à 16:34 - Mise à jour à 16:41
©Flickr Creative Commons
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Dans une récente étude, des scientifiques américains ont pointé du doigt certains produits du quotidien, qui contiennent des dichlorophénols (composés chimiques potentiellement dangereux), et qui peuvent augmenter le risque de développer un cancer ou une maladie cardiaque.

Dentifrices, désodorisants, antibactériens… Ils font partie de notre quotidien, se trouvent dans nos salles de bain ou dans nos placards, et sont pourtant potentiellement dangereux.

Dans une récente étude, publiée notamment sur la revue scientifique Occupational and Environmental Mededicine, des chercheurs américains ont pointé du doigt ces produits du quotidien dans lesquels on retrouve des dichlorophénols (DCP- composés chimiques chlorés), potentiellement dangereux pour la santé, donc.

Parmi eux, il y a le triclosan, que l'on retrouve dans beaucoup de marques de dentifrice.

Selon les résultats de cette étude, menée auprès de 3.617 participants, qui ont dû communiquer leurs antécédents familiaux (maladies, prédispositions…), une forte concentration de 2,5-DCP dans les urines peut être associée à une plus grande prévalence pour certaines maladies cardiaques et des types de cancers.

Lire aussi: déodorants et sels d'aluminium - un risque de cancer du sein dans 80% des produits

Selon les résultats de cette étude, menée auprès de 3.617 participants, qui ont dû communiquer leurs antécédents familiaux (maladies, prédispositions…), une forte concentration de 2,5-DCP dans les urines peut être associée à une plus grande prévalence pour certaines maladies cardiaques et des types de cancers.

Concernant les concentrations de 2,4-DCP et 2,5-DCP, des études précédentes du National Center for Health Statistics faisaient déjà état d'une influence néfaste sur la santé de ces produits chimiques-là.

Les résultats sont toutefois à approfondir. Aucune association n'a été faite, avec ces taux de DCP dans les urines, avec des maladies pulmonaires ou thyroïdiques.

Et aussi:

Moins de viande, plus de noix: un régime bon pour votre santé et celle de la planète

Désodorisants: les dangers des huiles essentielles dénoncés

Dentifrices, déodorants, crèmes: des substances "préoccupantes" dans 185 produits cosmétiques

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une récente étude a relevé que certains produits du quotidien, comme les dentifrices ou désodorisants, pouvaient accroître le risque de maladies cardiaques.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-