Dépression: les victimes de plus en plus nombreuses, l'OMS tire la sonnette d'alarme

Dépression: les victimes de plus en plus nombreuses, l'OMS tire la sonnette d'alarme

Publié le 03/04/2017 à 17:40 - Mise à jour à 17:52
©Finance Blue/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dans son nouveau rapport, l’Organisation mondiale de la santé tire la sonnette d’alarme concernant la dépression et demande aux autorités d'investir pour reconnaître cette maladie et donc pour mieux prendre en charge les malades. Selon ses données, plus de 300 millions de personnes dans le monde vivraient avec ce problème.

Les chiffres sont inquiétants. Selon les données de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la dépression fait de plus en plus de victimes. Au total, plus de 300 millions de personnes dans le monde vivraient désormais avec ce problème, soit une augmentation de plus de 18% de 2005 à 2015. Par conséquent, l'organisme a trouvé bon de tirer la sonnette d'alarme en lançant sa campagne "Dépression: parlons-en". L'objectif: que les personnes atteintes, partout dans le monde, cherchent à se faire aider et obtiennent cette aide.

Pour le directeur général de l'OMS, Margaret Chan, "ces nouveaux chiffres" doivent inciter les pays à repenser "leurs approches en matière de santé mentale" et à s'en occuper "en lui accordant l'urgence nécessaire". Et pour y parvenir, il semble indispensable, selon l'OMS, se prendre à bras-le-corps les questions de préjugés et de discrimination.

"La stigmatisation continuelle associée à la maladie mentale a été la raison pour laquelle nous avons décidé d’appeler la campagne Dépression: parlons-en", a indiqué le Dr Shekhar Saxena, responsable du département santé mentale et abus de substances psychoactives à l’OMS. Et d'ajouter: "Pour celui ou celle ayant une dépression, le fait de parler à une personne de confiance est souvent le premier pas vers le traitement et la guérison".

Alors pour mieux reconnaître cette maladie et la soigner correctement, l'OMS préconise dans son rapport d'accroître les investissements. "Dans de nombreux pays, il n’y a que très peu ou pas d’aide pour les personnes ayant des troubles de santé mentale. Même dans les pays à revenus élevés, près de 50% des personnes ayant une dépression ne sont pas traitées", a-t-elle ainsi expliqué. 

Pour rappel, la dépression est une maladie mentale courante se caractérisant par une tristesse persistante et un manque d’intérêt pour les activités qu’on aime faire normalement, accompagnés d’une incapacité à mener les activités quotidiennes pendant 14 jours ou plus.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Au total, plus de 300 millions de personnes dans le monde seraient atteints de dépression.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-