Des caméras pour détecter le port du masque dans les lieux publics

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 01 mai 2020 - 09:14
Mis à jour le 04 mai 2020 - 10:35
Image
La Mairie de Cannes a fait produire  des masques pour distribution gratuite pour que leurs habitants et travailleurs soient protégés par des masques surtout dans les transports publics et sur les marchés
Crédits
Annie Spratt / Unsplash
La Mairie de Cannes a fait produire des masques pour distribution gratuite pour que leurs habitants et travailleurs soient protégés par des masques surtout dans les transports publics et sur les marchés.
Annie Spratt / Unsplash

En prévision du déconfinement, plusieurs villes ont décidé de fournir un masque gratuit à chacun de leurs habitants:  la Ville de Rennes, Nîmes, Nontron (Dordogne), Nice, Clermont-Ferrand et bien d’autres. En accordant autant d’importance au port de masques, les administrations publiques pensent aussi à investir dans des moyens de vérifier que les citoyens portent effectivement leur masque. Des solutions d’intelligence artificielle existent pour surveiller le port du masque de manière automatique.

À Cannes : la surveillance sous prétexte de bienveillance pédagogique

La Mairie de Cannes a fait produire  des masques pour distribution gratuite.  Ils sont artisanaux, produits par des couturiers locaux, mais tout à fait conformes aux prescriptions de la Société Française d’Hygiène Hospitalière et de l’AFNOR. Un effort important pour que leurs habitants et travailleurs soient protégés par des masques surtout dans les transports publics et sur les marchés. C’est en suivant cette logique que la municipalité fait appel à la technologie pour contrôler que les citoyens les portent bien.
Vous n’êtes pas au courant de la consigne? Vous avez oublié “involontairement” votre masque à la maison? À Cannes, des caméras spécifiques ont été installées, elles pourront vous repérer, un agent pourra vous expliquer qu’il est essentiel que vous soyez équipé, et vous donnera un masque pour remédier à votre erreur.

La surveillance à l’aide de l’IA (intelligence artificielle)

Dès aujourd’hui, trois marchés de la ville de Cannes (Forville, Gambetta, La Bocca) et le Palmbus, le bus local, sont équipés des caméras intelligentes qui détectent qui porte un masque et qui l’a, au contraire, oublié.  
Un logiciel d’intelligence artificielle facilite la tâche de surveillance, il envoie un SMS ou un email  aux employés municipaux chargés de la sécurité du lieu pour les informer en temps réel du nombre exact et du pourcentage de personnes qui sont masquées pour qu’ils sachent comment agir. Un tableau de bord sera capable d’analyser l’évolution du port du masque.
Selon un communiqué de presse, il ne s’agirait pas de distribuer des amendes aux citoyens, mais de mener “une action pédagogique, bienveillante et citoyenne, les incitant au port du masque ou, le cas échéant, en distribuant des masques à celles et ceux qui n’en ont pas.”
Développée par Datakalab, une startup française d'Intelligence Artificielle, cette technologie est conforme au RGPD. C’est à dire que les personnes ne peuvent pas être identifiées et aucune image n’est stockée ou diffusée.

Pourquoi le masque est-il maintenant si indispensable?

Selon l'Académie de médecine, le port obligatoire d’un masque anti projection est recommandé pour l’usage du grand public. Les masques de protection (type FFP1 ou FPP2) ne sont en revanche essentiels que pour les professionnels et les personnes atteintes par le coronavirus.
Selon George Gao, directeur général du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, l’Europe et les Etats Unis devraient être plus habitués au port de masque, qui était déjà la norme pour les populations asiatiques avant l’épidémie. " De nombreux individus atteints sont asymptomatiques, ou ne présentent pas encore de symptômes. S'ils portent un masque, cela peut empêcher les gouttelettes porteuses du virus de s’échapper et d’infecter les autres".
Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ' "il n'existe actuellement aucune preuve que les personnes qui ont guéri du CoVid-19 et ont développé des anticorps soient protégées d'une seconde infection". 
Le port du masque dans des lieux publics est pour la plupart des collectivités un défi qui pourrait épargner à leurs citoyens un rebond de l’épidémie, au moment où les villes s'apprêtent à relancer leur économie.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
sarko
Nicolas Sarkozy, lapin bling-bling mariné dans des affaires en tous genres
PORTRAIT CRACHE - Que dire de Sarko, tant cet homme a défrayé la chronique, de procès-verbaux en registres de tribunaux ... ? Tout ou rien ... Cet ancien président, mi...
21 juillet 2024 - 10:13
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.