Des siamoises reliées par la boîte crânienne séparées au Bangladesh

Des siamoises reliées par la boîte crânienne séparées au Bangladesh

Publié le 02/08/2019 à 11:46 - Mise à jour à 11:50
©Jean-Sébastien Evrard/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le 21 juillet, c'est une opération chirurgicale exceptionnelle qui s'est déroulée au Bangladesh. Deux jumelles siamoises de trois ans ont été séparées alors qu'elles étaient reliées par le crâne. L'opération semble s'être bien passée.

C’est une opération de l’extrême qui s’est déroulée dans un hôpital militaire de Dacca au Bangladesh. Deux sœurs jumelles siamoises reliées par le sommet de la boîte crânienne ont été séparées avec succès par une équipe médicale de 35 personnes. Ce sont les médias hongrois qui ont dévoilé la nouvelle, la prise en charge ayant été opérée par un ONG de ce pays, la Fondation Action pour gens sans défense (l’ADPF).

Les fillettes, Rabeya et Rukaya, 3 ans, étaient les victimes d’une malformation exceptionnelle pour laquelle les cas de survie sont rares. Lorsque le protocole médical a commencé, les estimations ne donnaient d’ailleurs que 50% de chances de succès pour les fillettes.

Et les enfants ont dû se plier à un véritable marathon chirurgical. En 2018, elles ont subi une première intervention destinée à préparer leur système veineux à une séparation. Les enfants se sont ensuite rendues en Hongrie pour y subir pas moins de… 40 interventions chirurgicales. Le but? Poser des prothèses pour écarter leur crâne et agrandir la zone afin qu’apparaissent de nouveaux tissus qui permettront ensuite de reconstituer leur tête.

Le "grand saut" a eu lieu le 12 juillet dans la capitale du Bangladesh, et l’opération a été décrite comme étant un succès même un neurochirurgien hongrois qui a participé à l’opération appelle à la plus grande prudence en cette période post-opératoire, comme il en témoigne à l’Agence France Presse.

Lire aussi - Inde: naissance exceptionnelle de siamois partageant un tronc, le suivi médical était défaillant

La naissance de siamois survient lorsqu’un ovule fécondé entame un processus de séparation en deux embryons qui s’avère incomplet –une séparation complète aurait permis la naissance de jumeaux- car survenant généralement à un stade trop tardif (plus de 12 jours après l’ovulation).

Une séparation de jumeaux siamois est en principe possible, sauf si les organes vitaux sont uniques (un cœur commun par exemple) ou ont fusionné à un stade trop avancé (comme le cerveau pour des enfants reliés par la tête). Dans 90% des cas les jumeaux siamois sont des filles.

Voir aussi:

Une équipe médicale saoudienne prête à traiter des bébés siamois yéménites

Des siamois reliés par la tête séparés en Inde

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'opération a mobilisé 35 personnes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-