Drogue: un vaccin contre la dépendance à la cocaïne en cours de développement au Brésil

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Drogue: un vaccin contre la dépendance à la cocaïne en cours de développement au Brésil

Publié le 06/09/2016 à 16:59 - Mise à jour à 17:06
©John Vizcaino/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une équipe de chercheurs brésiliens met actuellement au point un traitement contre l'addiction à la cocaïne. Le pays est l'un des plus touché par cette drogue dure.

C’est une maladie d’un genre bien particulier qui va peut-être bientôt se voir pourvue d’un vaccin. Une équipe de scientifiques brésiliens de l’université fédérale de Minas Gerais (UFMG) travaille actuellement à la mise au point d’un vaccin contre l’addiction à la cocaïne.

En développement depuis deux ans, il en est actuellement à sa phase de tests sur des animaux. A terme, le vaccin en question pourra être proposé, non pas en prévention (comme le sont habituellement les vaccins donc), mais pour aider les toxicomanes qui souhaitent sincèrement arrêter de se droguer. Des usages sur des enfants ou des adolescents pour les protéger d’une addiction future sont également envisagés, sans plus de détails.

"Nous avons développé une molécule qui stimule le système immunologique pour produire des anticorps contre la cocaïne. Ces anticorps vont séquestrer la drogue et l’empêcher d’arriver au cerveau en réduisant les effets euphorisants. Cela conduit une perte d’intérêt pour l’utilisateur", a expliqué Angelo de Fatima, chercheur et professeur au Département de chimie organique. Le scientifique n’a pas voulu cependant dévoiler le nom de la molécule qui rend possible cette réaction, celle-ci n’ayant "pas encore été brevetée" explique-t-il.

La consommation de cocaïne peut, à long terme, provoquer une nécrose des tissus, des troubles cardiaques graves et des problèmes psychiatriques. Il n’est malheureusement guère étonnant que cette lueur d’espoir dans la lutte contre le fléau provienne du Brésil: selon l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), la consommation de cocaïne au Brésil est quatre fois supérieure à la moyenne mondiale. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La consommation au Brésil est quatre fois plus élevée que la moyenne mondiale.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-