Pour Eric Clapton, les personnes qui se font vacciner sont sous "hypnose de masse"

Pour Eric Clapton, les personnes qui se font vacciner sont sous "hypnose de masse"

Publié le 26/01/2022 à 10:22
GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Le célèbre guitariste Eric Clapton a affirmé dans une interview que les personnes qui se font vacciner contre le Covid-19 étaient sous l'emprise d'une « hypnose de masse » et victimes de « publicité subliminale » par le gouvernement, les médias et les laboratoires pharmaceutiques. Une nouvelle prise de parole du chanteur, que les médias ont de nouveau voulu discréditer.

Le guitariste dénonce une propagande d'État promue par les médias

Le lauréat de 17 Grammy Awards a fait ce constat au cours d'un entretien publié la semaine dernière sur la chaîne “The Real Music Observer”.

« Quel que soit le mémo (sur la théorie de l’hypnose de masse), il ne m’est pas parvenu. Puis j’ai commencé à réaliser qu’il y avait vraiment un mémo, et un gars, Mattias Desmet (professeur de psychologie clinique à l'université de Gand), en a parlé », confie-t-il. « C’est génial cette théorie de l’hypnose de masse ».

Et de poursuivre : « J’ai pu le constater. Une fois que j’ai commencé à chercher, je l’ai vu partout. Et je me suis souvenu avoir vu de petites choses sur YouTube qui étaient comme des publicités subliminales. Ça dure depuis longtemps, cette chose disant : "vous ne posséderez rien et vous serez heureux" », faisant référence à la célèbre citation apparue dans une vidéo publiée par le Forum Économique Mondial « huit prédictions pour le monde en 2030 ».

Depuis sa seconde dose du vaccin AstraZeneca, Eric Clapton avait rapporté en juin dernier souffrir d’effets secondaires, notamment une neuropathie périphérique, une maladie touchant les nerfs et se caractérisant par de fortes douleurs aux mains.

Dans son interview pour “The Real Music Observer”, il fustige les médias pour avoir diffusé ce qu’il considère être « un trafic complètement à sens unique sur le respect des ordres et l’obéissance ».

L'hypnose de masse, un concept qui a pris de l’ampleur en 2021

Le concept d'hypnose de masse s’est largement démocratisé en 2021, notamment suite à une interview de l’épidémiologiste et biologiste moléculaire Robert Malone dans le podcast "The Joe Rogan Experience".

C'est ainsi, selon le pionnier de l’ARNm, qu’une « population aussi intelligente et éduquée que la population allemande puisse devenir aussi folle au cours des années 20 et 30 », faisant référence au développement de l’idéologie nazie dans la société germanique de l’époque.

Des déclarations qui ont rapidement suscité une levée de boucliers chez des médias français

« Les délires antivax d'Eric Clapton », a titré CNEWS, reléguant dans son article le concept d'hypnose de masse au rang de « théorie infondée et conspirationniste ». Même son de cloche au Huffington Post, qui juge que la théorie s'est développée « dans le cadre de la propagande anti-vaccin », affirmant lui aussi qu'il s'agit d'une « théorie infondée », évoquée par le Dr Malone. S'il est l'inventeur de la technologie ARNm utilisée par les vaccins Pfizer et Moderna, le média le présente comme seule description en « sceptique des vaccins ». Par ailleurs, il n'hésite pas à aller jusqu'à qualifier "The Joe Rogan Experience", pourtant podcast le plus écouté aux États-Unis, de « podcast d'extrême-droite ».

Outre Stand and Deliver, un titre sorti en 2020 avec Van Morrison qui fait une analogie entre confinements et esclavage, Eric Clapton a aussi sorti un hymne contre les restrictions sanitaires This Has Gotta Stop, en août dernier. « Cela doit cesser, trop c'est trop, je ne peux plus supporter ces conneries. Ceci est allé assez loin comme ça, si vous voulez vous emparer de mon âme, vous allez devoir forcer cette porte », reprenait le guitariste en refrain de cette chanson blues de plus de quatre minutes.

Voir aussi : Eric Clapton chante sa lassitude avec "This has gotta stop"

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le guitariste Éric Clapton est opposé à la vaccination contre le Covid depuis qu'il a reçu ses injections d'AstraZeneca.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-