Et si la maladie d'Alzheimer avait un lien avec une bactérie dans votre bouche?

Et si la maladie d'Alzheimer avait un lien avec une bactérie dans votre bouche?

Publié le 25/01/2019 à 10:02 - Mise à jour à 10:13
© SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Des scientifiques américains ont récemment établi un lien entre maladie d'Alzheimer et maladie des gencives (causée par une bactérie dans la bouche des patients). Les résultats de leur étude, publiée mercredi 23 janvier, sont encore à approfondir car si un lien existe bien, reste à savoir s'il est de cause à effets.

La maladie d'Alzheimer pourrait avoir une origine infectieuse. Une récente étude scientifique américaine a mis en évidence dans ses résultats un lien potentiel entre la bactérie Porphyromonas gingivalis, responsable de la maladie des gencives, et la dégénérescence des neurones, qui conduit irrémédiablement les malades à la perte de leurs facultés cognitives, de leur autonomie, et évidemment de leur mémoire.

Les scientifiques, qui ont donc publié leurs résultats dans la revue Science Advances mercredi, ont procédé à des tests sur des tissus cérébraux, du liquide céphalorachidien ainsi que la salive de patients morts et vivants, et diagnostiqués comme atteints de la maladie d'Alzheimer.

Ils ont découvert la présence de cette bactérie associée à la maladie des gencives dans le cerveau des sujets.

Lire aussi: Alzheimer - il faut trouver des alternatives à l'Ehpad et aider les aidants

Les recherches se sont ensuite poursuivies en laboratoires sur des souris, et elles ont confirmé que ce type de bactéries pouvait se déplacer de la bouche jusqu'au cerveau, jusqu'à atteindre et détruire les neurones à cause d'une protéine toxique appelée "gingipain".

Chez les souris a aussi été mise en évidence l'augmentation de la présence de la protéine bêta-amyloïde, un agrégat protéique que l'on retrouve sur les neurones de certaines maladies neurodégénératives, Alzheimer comprise.

Suite à ces tests, les scientifiques ont été en mesure de ralentir voire stopper la dégénérescence des neurones (chez ces sujets souris) avec un traitement particulier.

Traitement que les chercheurs ont ensuite étudié de plus près pour l'adapter à l'humain et envisager dans un futur proche des essais cliniques sur des patients atteints de la maladie d'Alzheimer, qui, encore aujourd'hui, ne dispose d'aucune thérapie curative.

Et aussi:

Méditer régulièrement pour prévenir la maladie d'Alzheimer?

Maladie d'Alzheimer: vers un simple test sanguin précoce pour détecter la maladie?

Alzheimer: la fin du remboursement des médicaments est désormais actée

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une récente étude a établi un lien entre maladie d'Alzheimer et maladie des gencives.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-