États-Unis: une femme accouche deux fois du même bébé

États-Unis: une femme accouche deux fois du même bébé

Publié le 26/10/2016 à 09:57 - Mise à jour à 10:21
©Sosprema/Handout/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Au Texas, un bébé est né deux fois en quelques mois. Alors qu'il n'était qu'un fœtus de 16 semaines, une tumeur avait été détectée sur lui. Une première opération hors du ventre de sa mère avait donc été indispensable.

C'est une prouesse médicale impressionnante qui s'est jouée au Texas (Etats-Unis) en mars dernier. Dévoilée par la chaîne CNN, cette histoire incroyable concerne un fœtus auxquels les médecins, de la ville de Houston, avaient diagnostiqué un cancer à seulement 16 semaines. Ce petit être humain a dû être opéré à l'extérieur du ventre de sa mère, à seulement 23 semaines, puisqu'une tumeur presque aussi grande que ce fœtus avait été découverte sur sa colonne vertébrale.

Les équipes du Texas Children's Hospital de Houston ont déclaré que les médecins avaient décidé d'inciser l'utérus afin d'en extraire le fœtus. Sur le total de l'opération qui a duré cinq heures le fœtus n'est réellement sorti de l'utérus que 20 minutes. Les chirurgiens ont par ailleurs expliqué que la tumeur était tellement importante qu'il a fallu procéder à une "énorme incision". Ils ont également décrit l'opération en disant que: "le fœtus pend en l'air. Il est complètement dehors, et tout le liquide amniotique se met à tomber, ce qui peut être absolument dramatique". Les médecins affirment à propos du cœur de la petite LynLee: "en principe, il s'est même arrêté".

La première "naissance" de ce bébé a été réalisé au bout de 23 semaines et cinq jours de grossesse, la deuxième à terme. La tumeur pompait trop de sang mettant directement en danger la vie du bébé.

Douze semaines après cette première intervention, au mois de juin, LynLee est née pour la dernière fois. Mais les épreuves n'étaient pas réellement terminées pour elle. En effet, elle a dû subir une autre opération visant à retirer le reste de la tumeur. Suite à cette intervention, sa famille a déclaré que leur petite fille était dans un état de santé parfait.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La fœtus n'est resté que 20 minutes à l'air libre à seulement 23 semaines (image d'illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-