Etude: se coucher tard augmente le risque d'une mort précoce

Etude: se coucher tard augmente le risque d'une mort précoce

Publié le 14/04/2018 à 16:22 - Mise à jour à 16:23
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une étude publiée cette semaine dans la revue spécialisée "Chronobiology International" explique que les couche-tard ont un risque de mortalité précoce plus élevé que les couche-tôt. Ils développent plus de maladies cardiovasculaires ou pathologies métaboliques.

Se lever tôt et avoir un cycle de sommeil régulier n'agit pas seulement positivement sur la productivité. Cela a un impact très important sur la santé des individus. Une récente étude réalisée par des chercheurs britanniques de l'université de Surrey est venue confirmer ce constat.

Selon les résultats de cette étude, réalisée sur une période supérieure à six ans, sur un échantillon de plus d'un demi-million de patients, et publiée jeudi 12 dans la revue spécialisée Chronobiology International, les couche-tard ont 10% de risque en plus de mourir de manière précoce.

Lire aussi: accros aux écrans, les jeunes manquent de sommeil

D'autres études avaient déjà prouvé que les personnes qui avaient ce rythme de vie et manquaient de sommeil développaient plus de maladies cardiovasculaires et pathologies métaboliques (comme le diabète) que les autres.

Elles souffrent aussi plus de troubles psychologiques, neurologiques, gastro-intestinaux et même respiratoires.

Pour Malcolm von Schantz, coauteur de l'étude, "c'est un problème de santé publique qui ne peut plus être ignoré". Il va même plus loin. Pour lui, les noctambules devraient pouvoir bénéficier d'une plus grande flexibilité au niveau de leurs horaires de travail (commencer plus tard et finir plus tard).

Et aussi: en quinze ans, les enfants de 5 à 6 ans ont perdu 20 minutes de sommeil

Pour cette étude, les participants étaient divisés en quatre catégories: les personnes du matin, les personnes plus du matin que du soir, les personnes plus du soir que du matin, et les personnes vraiment du soir.

Sur les six ans et demi durant lesquels les recherches ont été menées, plus de 10.500 décès ont été recensés, dont 2.127 parmi les couche-tard.

Pour approfondir ces résultats, et confirmer les liens de causes à effets, les scientifiques vont poursuivre leurs recherches et notamment "forcer" les couche-tard à se coucher plus tôt pour examiner les effets sur leurs métabolismes.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Selon une étude réalisée par des scientifiques britanniques, les gens qui se couchent tard ont 10% de risque en plus de mourir de manière précoce.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-