Fin de vie : des malades autorisés à soigner leur dépression grâce à des champignons hallucinogènes

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 04 septembre 2020 - 13:27
Image
Les champignons hallucinogènes permettent, chez certaines personnes, de soulager la dépression
Crédits
Michael M from Pixabay
Les champignons hallucinogènes peuvent, chez certaines personnes, soulager la dépression
Michael M from Pixabay

Sous sa forme naturelle ou synthétique, la psilocybine permet de soigner les troubles anxieux et la dépression. Pour la première fois, au Canada, des patients en fin de vie ont reçu l'autorisation de soulager leurs souffrances grâce à des champignons hallucinogènes. Un espoir pour des millions de personnes.

C’est une grande victoire pour ceux qui se battent depuis des années pour venir en aide aux personnes en fin de vie : le gouvernement canadien a autorisé, début d’août, le recours à la psilocybine. Cette molécule contenue dans les champignons hallucinogènes est connue pour ses nombreux effets thérapeutiques et notamment sur les troubles de l’anxiété et la dépression. Mais, comme dans l’immense majorité des pays du monde, la consommation des champignons magiques est interdite.

A la faveur d’une dérogation à la loi sur les drogues, qui a été délivrée par la ministre canadienne de la Santé Patty Hadju, quatre personnes atteintes d’un cancer en phase terminale ont donc pu consommer légalement des champignons hallucinogènes.

La psilocybine n'est pas adaptée à tous les malades
En 2016, une étude clinique menée aux États-Unis avait montré qu’une prise unique de psilocybine permettait de soulager l’anxiété et la dépression de patients atteints de cancer pendant 6 mois. Les recherches psychiatriques s’intéressent en effet depuis une vingtaine d’années à cette substance psychédélique dont on connait les effets bénéfiques depuis les années 1950.

Selon les auteurs de cette étude, ce traitement pourrait également être efficace chez les patients souffrant de dépression sans être atteints de cancer. Tout en précisant que certaines personnes (adolescents et schizophrènes notamment) ne doivent pas toucher à cette molécule, qu’elle soit d’origine naturelle (champignons hallucinogènes) ou synthétique (LSD). Il est également précisé qu’il est vivement déconseillé de tenter de se soigner seul avec cette molécule.

A lire aussi : Petite déprime ou vraie dépression, à quel moment s'inquiéter ?

À LIRE AUSSI

Image
Les nouvelles technologies pour relever le défi du recyclage
Les nouvelles technologies pour relever le défi du recyclage
Seule la moitié des français déclarent trier systématiquement ses déchets. Ceux qui ne trient pas déclarent que cela est dû soit au manque de lisibilité du système de ...
04 septembre 2020 - 12:15
Société
Image
lafarge à port Javel
Lafarge accusé de polluer la Seine, Barbara Pompili lance des contrôles
A hauteur du site du groupe Lafarge de Bercy, c’est un trou percé dans une cuve de rétention des eaux usées qui laisse s’écouler un liquide contenant des particules de...
03 septembre 2020 - 13:50
Société
Image
Embouteillage à Paris, un des fléaux de la capitale française
Paris parmi les 20 villes les plus stressées du monde
24/7 Tempo, qui fait partie du groupe Wall Street Media Network, a établi un classement des villes les plus stressées du monde. Mauvaise nouvelle, Paris en fait partie...
03 septembre 2020 - 12:21
Lifestyle
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Dessin de la semaine