Fracture du pénis: certaines positions sexuelles plus dangereuses pour l'homme

Fracture du pénis: certaines positions sexuelles plus dangereuses pour l'homme

Publié le 23/01/2015 à 20:24 - Mise à jour le 24/01/2015 à 13:41
©Koch Media
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AZ
-A +A

Selon une étude brésilienne, certaines positions sexuelles seraient plus dangereuses pour l'homme. La moitié des fractures du pénis surviendrait lorsque la femme est placée au dessus de son partenaire.

Les positions sexuelles les plus dangereuses ne sont pas nécessairement les plus acrobatiques: c'est en quelque sorte le résultat d'une étude brésilienne publiée dans la revue médicale Advances in urology. Basée sur des données recueillis pendant 13 années dans les services d'urgences de trois établissements hospitaliers de Campinas, une commune brésilienne de l'Etat de São Paulo, l'étude se penche sur les positions sexuelles les plus impliquées dans les fractures du pénis.

En tête du classement: l'andromaque. Cette pratique où la femme est placée au dessus de l'homme serait responsable de 50% des fractures du pénis. Vient ensuite la position de la levrette (29 %) et du missionnaire (21 %).

"Notre hypothèse est la suivante: lorsque la femme est au-dessus, elle contrôle le mouvement avec le poids de son corps qui repose entièrement sur le pénis en érection. Elle ne peut pas interrompre le mouvement quand le pénis pénètre d’une mauvaise manière car la douleur est habituellement faible chez la femme dans ce cas, tandis qu’elle est forte pour le pénis", ont expliqué les scientifiques.

Suite à une fracture du pénis, la moitié des personnes interrogées affirme avoir entendu un craquement, suivie d’une retombée de l’érection et d’une douleur intense.

Cette étude révèle également que deux tiers des blessures ont eu lieu au cours d’un rapport hétérosexuel, 14 % suite à un plaisir solitaire et 9,5 % lors d’ébats homosexuels. Toutefois, pas de panique à avoir. Les chercheurs ont rappelé que ce type de fracture est très rare. Néanmoins, en cas de doute, il est conseillé d'aller consulter le plus rapidement possible. En l'absence de traitement, la fracture du pénis, également appelée "faux pas du coït" peut engendrer à terme des problèmes d'érection et des troubles urinaires. 

 

Auteur(s): AZ

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Laetitia Casta dans "Une histoire d'amour" (2014) avec Benoît Poelvoorde.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-