Grâce à la générosité des internautes, le petit Louis (5 ans), atteint d'une maladie grave, pourra à apprendre à manger

Grâce à la générosité des internautes, le petit Louis (5 ans), atteint d'une maladie grave, pourra à apprendre à manger

Publié le 21/08/2017 à 12:30 - Mise à jour à 13:12
©Humbert Nicolette/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un petit garçon de 5 ans, Louis, va pouvoir se rendre en Auriche pour suivre un stage dans une clinique et apprendre à manger grâce à des dons d’internautes. En effet, atteint d'une maladie grave dans sa jeunesse, il n'avait pas appris à mâcher et à déglutir.

La vie du petit Louis, cinq, va pouvoir changer grâce à la générosité des internautes. En effet, ce petit garçon, qui voie à Dannemarie dans les Yvelines s'est vu diagnostique à six mois une grave maladie des poumons qui l'empêchait de manger normalement, rapporte France Bleu Paris Région.

Depuis, le petit bonhomme, a toujours été nourri par une sonde naso-gastrique et n'a jamais appris à manger par la bouche. Fort heureusement, Louis a réussi récemment à guérir de sa maladie mais ne peut toujours pas se nourrir correctement, en effet son corps n'a jamais appris le phénomène de mastication et de déglutition. "Ces troubles alimentaires ont engendré retard de croissance et problèmes de motricité chez l’enfant, qui entre à la rentrée en grande section de maternelle. Il pèse seulement 14 kilos, alors qu’en moyenne le poids d’un enfant de cet âge tourne plutôt autour des 20 kilos", précise le site 78actu.

Désemparés, ses parents ont trouvé une clinique spécialisée à Graz en Autriche qui pourrait permettre au garçon d'apprendre à manger au cours d'un stage de 15 jours. Seulement voilà, le prix de cette intervention s'élève à plusieurs milliers d'euros, une somme considérable pour cette famille modeste.

Les parents ont donc lancé un appel aux dons sur Internet. Au final, grâce à l’implication de 151 personnes, la cagnotte de 10.000 euros a été atteinte vendredi 18, et par la même occasion le but de l’appel.

"Pour nous, c'est comme un rêve de pouvoir partager des repas, savourer des nouveaux goûts", a expliqué sa maman Hélène Freslon à la radio, "on a toujours eu une anxiété par rapport à cela". Le stage qui changera la vie de Louis et de sa famille se déroulera du 23 octobre au 3 novembre.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Pour nous, c'est comme un rêve de pouvoir partager des repas, savourer des nouveaux goûts", a expliqué sa maman.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-