Grandir avec un animal réduirait le risque d'asthme

Grandir avec un animal réduirait le risque d'asthme

Publié le 04/11/2015 à 18:17 - Mise à jour à 18:26
©Flickr creative commun
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Passer les premiers mois et premières années de sa vie au contact d'animaux domestiques ou de la ferme réduirait le risque de souffrir d'asthme. C'est le résultat d'une étude suédoise.

Grandir avec un chien ou auprès d'animaux de la ferme réduirait le risque de développer de l'asthme chez les enfants. C'est le résultat d'une étude réalisée par des chercheurs suédois et publiée dans Jama Network. "Les données supportent l'hypothèse que l'exposition à un chien ou aux animaux de la ferme pendant la première année de sa vie réduit le risque d'asthme pour les enfants à l'âge de six ans, est-il expliqué dans une courte conclusion de l'expérience. Cette information pourrait s'avérer utile dans la prise de décision pour les familles et les médecins du moment opportun d'exposition aux animaux".

Pour arriver à un tel résultat, les chercheurs ont analysé les données de près d'un million de dossiers médicaux de Suédois âgés de sept ans maximum. Entre 2001 et 2010, ils ont surveillé trois éléments bien précis : la présence d'animaux dans les foyers, celle de pathologies respiratoires et enfin la trace de prescriptions de médicaments luttant contre l'asthme.

Conclusion, vivre avec un chien réduirait de 13% le risque de développer de l'asthme chez les enfants en milieu scolaire. Le contact avec des animaux de la ferme réduit quant à lui ce risque de 52 %, et de 31 % chez les bébés et les plus jeunes, pas encore scolarisés. Au contact des animaux, les enfants développeraient une certaine résistance et augmenteraient leurs capacités respiratoires.

Selon le portail du ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, l'asthme touche près de 3,5 millions de personnes en France.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le chien serait le meilleur allié de l'homme contre l'asthme.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-