Grippe: deux régions vont tester la vaccination directement chez le pharmacien

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Grippe: deux régions vont tester la vaccination directement chez le pharmacien

Publié le 12/05/2017 à 16:48 - Mise à jour à 17:02
©Daniel Paquet/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Face à une couverture vaccinale qui reste jugée insuffisante, deux régions françaises vont faciliter le vaccin contre la grippe en permettant de recevoir l'injection directement dans une pharmacie. Cela permettra de recevoir ce traitement préventif plus facilement et plus rapidement.

La mesure était déjà évoquée et elle va être adoptée cette année à titre expérimental. Pour faciliter la prévention contre l'épidémie saisonnière de grippe, des pharmaciens pourront procéder directement à la vaccination contre le virus. Il ne sera plus nécessaire de retirer le vaccin dans une officine pour ensuite se rendre soit chez un médecin, soit chez une infirmières pour procéder à l'injection.

Une lourdeur qui pouvait inciter certaines personnes à ne pas se faire vacciner, ou à le faire trop tard, le vaccin prenant au moins deux semaines pour produire les anticorps nécessaires.

Cependant, cette expérimentation ne sera menée que dans deux régions: Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine, et cela pour une durée de trois ans. L'évolution des cas de grippe déclarés dans ces deux zones sera scrutée avec attention pour voir s'il est opportun de franchir définitivement le pas sur l'ensemble du territoire.

Des restrictions vont également exister pour la pratique de la vaccination dans une pharmacie. Les pharmaciens volontaires se verront dispenser une formation. Seuls les adultes pourront être vaccinés ainsi. Et il ne sera pas possible de se faire injecter le produit par un pharmacien pour les femmes enceintes ou pour les personnes qui ne se sont jamais fait vacciner contre la grippe.

Les pharmaciens seront bien entendu intéressés financièrement pour pratiquer le geste. L'officine touchera 4,50 euros par personne vaccinée avec une prescription vaccinale et 6,30 euros dans le cas où le patient présente un bon de prise en charge adressé par sa caisse d’Assurance maladie. A partir de cinq vaccinations, une somme forfaitaire de 100 euros sera versée.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les pharmacies toucheront un intéressement financier pour pratiquer le geste.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-