Grippe: le vaccin peu efficace contre le virus le plus virulent

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Grippe: le vaccin peu efficace contre le virus le plus virulent

Publié le 14/02/2019 à 10:02 - Mise à jour à 10:09
© FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Selon les dernières données publiées mercredi 13, l'épidémie de grippe 2018/2019 est marquée par une prédominance du virus de type A(H3N2). Or, le vaccin est peu efficace cette année contre cette souche, ce qui pourrait conduire à une surmortalité.

Le vaccin contre la grippe devrait être moyennement voire peu efficace contre l'épidémie de cet hiver, selon les premières données récoltées. Une situation qui pourrait d'ailleurs s'aggraver si la souche du virus la plus observée ces derniers jours continue de se répandre.

Au cours des dernières semaines, les autorités sanitaires avaient en effet noté une "cohabitation" entre les virus A (H1N1) et A (H3N2) depuis le début de l'épidémie. Ce dernier était déjà un peu plus présent et selon le dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire de Santé publique France, cette prédominance s'est confirmée.

Ces dernières données indiquent que les cas examinés depuis octobre en médecine ambulatoire ont révélé que 57% des patients étaient contaminés par le virus H3N2 contre 37% pour le virus H1N1. Une situation qui ne serait pas problématique si le vaccin de cette année combattait aussi bien l'un que l'autre. Mais ce ne semble pas être le cas.

Voir: Grippe - 700 morts de plus en une semaine et une probable hausse à venir

"Chez l'ensemble des personnes à risque, l'efficacité de la vaccination en médecine de ville est, selon de premières estimations, «modérée» (59%) contre le virus A(H1N1)pdm09 et «faible» (19%) contre le virus A(H3N2)", faisait remarqué Santé publique France au début du mois.

Le vaccin contre la grippe est élaboré chaque année à l'avance en "misant" sur les types de virus qui risquent d'être les plus présents. Mais ceux-ci peuvent muter entre-temps ce qui rend le "cocktail" moins efficace.

Durant l'hiver 2016-2017, le vaccin n'avait permis de protéger que 20% à 30% des patients en raison d'une mutation tardive. Le nombre de décès liés à la grippe avait alors été estimé à 14.400. L'année suivante, ce taux est passé à environ 60% à 70% d'efficacité, ce qui avait abouti à 12.980 morts.

La faible efficacité du vaccin cette année peut donc aboutir à une surmortalité. Toutefois les campagnes de vaccination ont connu un important succès au début de l'hiver, ce qui pourrait compenser cette situation.

Lire aussi:

Grippe: combien de morts en France en 2019?

Début de grippe: comment reconnaître les premiers symptômes

Grippe, état grippal, rhume: quelle différence?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le vaccin contre la grippe n'est pas très efficace cette année contre le virus H3N2.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-