Grippe: l'épidémie recule dans certaines régions

Grippe: l'épidémie recule dans certaines régions

Publié le 12/01/2017 à 09:31
©WilliamBrawley/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Dans plusieurs régions, le pic de l'épidémie de grippe est passé, notamment en Ile-de-France. Les cas d'infection reste cependant nombreux.

Le pic de l'épidémie de grippe est "déjà passé dans certaines régions", notamment en Ile-de-France, mais est encore attendu dans d'autres parties du pays, a indiqué jeudi 12 la ministre de la Santé Marisol Touraine avant une réunion à ce sujet à l'Elysée.

"Le pic de l'épidémie est en train d'être passé. Il est déjà passé dans certaines régions par exemple l'Ile-de-France, il reste à passer dans d'autres régions", a-t-elle dit sur France 2, se voulant aussi rassurante sur la capacité d'accueil des hôpitaux.

"La situation est maîtrisée. Les hôpitaux sont en situation tendue, mais ils ne sont pas débordés et ils font face. Je suis aujourd'hui sereine quant à la capacité des hôpitaux à faire face aux besoins des malades", a-t-elle déclaré: "Ils prennent en charge dans de bonnes conditions tous ceux qui ont besoin d'être soignés".

Une réunion sur l'épidémie doit avoir lieu à 09H00 à l'Élysée, en présence de Mme Touraine et du directeur général de l'Assistance publique-Hôpitaux de paris (AP-HP) Martin Hirsch.

En quatre semaines, 784.000 personnes ont consulté un médecin pour une grippe, d'après le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm. Depuis le 1er novembre, 52 personnes sont décédées en réanimation à l'hôpital, selon Santé publique France.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'épidémie de grippe est en recul notamment en Ile-de-France.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-