Grossesse et Alzheimer: une alimentation riche protégerait bébé de la maladie

Grossesse et Alzheimer: une alimentation riche protégerait bébé de la maladie

Publié le 29/08/2019 à 19:17
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Des scientifiques américains ont récemment publié les résultats de leur étude portant sur la grossesse et Alzheimer, et plus spécifiquement sur le lien mère/enfant et l'alimentation qui, si elle était riche et grasse, pourrait protéger bébé de la maladie plus tard.

Les scientifiques savent que les enfants de femmes atteintes d'Alzheimer ont plus de risques de développer la maladie plus tard. Sans pourtant parvenir à identifier très exactement le gène responsable de l'hérédité de cette pathologie qui touche 225.000 nouvelles personnes en France chaque année. A noter que deux malades sur trois sont des femmes.

Plusieurs équipes travaillent sur le lien mère/enfant, qui pourrait avoir une incidence dans le développement d'Alzheimer plus tard (sachant que 15% des malades ont plus de 80 ans).

Des cherches de la Temple University aux Etats-Unis ont étudié l'alimentation pendant la grossesse et ont découvert récemment qu'il était possible qu'elle ait un impact pour le bébé, et qu'elle puisse le protéger contre Alzheimer.

Lire aussi: Méditer régulièrement pour prévenir la maladie d'Alzheimer?

Des tests ont été menés sur des souris en gestation, auxquelles a été administrée une alimentation riche et grasse, avant d'à nouveau les nourrir de façon équilibrée pendant la période de lactation.

L'étude, dont les résultats ont été récemment publiés dans la revue scientifique Molecular Psychiatry, démontre que la fonction synaptique des bébés souris en question était plus performante que les autres, dont les mères avaient reçu une alimentation classique pendant la grossesse.

Une alimentation riche et grasse permettrait aussi de diminuer les taux d'amyloïde bêta, une protéine dangereuse pour le cerveau.

Enfin, ce type d'alimentation permettrait aussi d'augmenter l'activité d'une protéine désactivant trois gènes identifiés comme étant impliqués dans la maladie d'Alzheimer.

Des recherches plus approfondies sur ce mode d'alimentation et sur d'autres régimes seront nécessaires pour confirmer ces premiers résultats encourageants.

Voir aussi:

Et si la maladie d'Alzheimer avait un lien avec une bactérie dans votre bouche?

Maladie d'Alzheimer: vers un simple test sanguin précoce pour détecter la maladie?

Alzheimer en deuxième position des maladies qui font le plus peur

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'alimentation de la femme enceinte pourrait impacter le bébé et le protéger de développer la maladie d'Alzheimer une fois âgé.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-