Herpes labial: un bébé meurt de la méningite, probablement après un baiser

Herpes labial: un bébé meurt de la méningite, probablement après un baiser

Publié le 19/07/2017 à 20:53 - Mise à jour à 21:06
©Philippe Put/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Après la mort de leur bébé des suites d'une méningite, mardi, un couple d'Américains a lancé un appel pour mettre en garde contre la contamination des nouveau-nés par le virus de l'herpes, à l'origine de la maladie. Très commun et le plus souvent sans conséquence, ce virus peut se transmettre par un simple baiser.

Un bébé de 18 jours est mort aux Etats-Unis mardi 18 des suite d'une méningite. Une maladie qui lui aurait apparemment été transmise par un simple baiser d'une personne souffrant d'herpes labial. Ses parents ont décidé d'alerter sur ce danger.

La petite Mariana est née le 1er juillet dernier. Ses parents avaient décidé de se marier quelques jours plus tard. Mais le jour même de la cérémonie, l'enfant a cessé de manger et ne se réveillait plus. Elle a donc été admise à l'hôpital de Des Moines (Iowa). Mais elle est malheureusement décédée après une dizaine de jours des suites d'une méningite provoquée par le virus de l'herpes.

La façon dont l'enfant a été contaminée n'a pas pu être établie avec certitude, mais ses parents ont tous les deux été testés négatifs. Ils sont donc persuadés que c'est une personne qui aurait embrassé le bébé qui l'aurait involontairement contaminé.

L'herpes labiale (ou type-1) est en effet très courant. On estime qu'au moins 80% de la population française est porteuse du virus qui la plupart du temps se trouve à l'état latent. Lors d'épisodes infectieux, elle se traduit par les fameux boutons de fièvre. Le virus est tellement commun que les enfants sont régulièrement contaminés dès le plus jeune âge. Et dans la très grande majorité des cas, les conséquences sont minimes voire indétectables.

For people who don't understand what we are going through, please read this story. If you gather anything from it DON'T...

Publié par Nicole Sifrit sur samedi 8 juillet 2017

Mais pour Nicole et Shane Sifrit, les parents de Mariana, ce risque est trop grand et doit être pris en compte. "Ne laissez personne embrasser votre bébé", lançait ainsi peu avant le drame Nicole sur sa page Facebook, devenue au fil des jours le support d'une mise en garde constante contre ce phénomène.

♡ Our princess Mariana Reese Sifrit gained her angel wings at 8:41 am this morning in her daddy's arms and her mommy...

Publié par Nicole Sifrit sur mardi 18 juillet 2017

Dans le message annonçant la mort de sa fille, elle a notamment écrit: "Durant ses 18 jours de vie, (Marina) a eu un immense impact sur le monde et nous espérons qu'avec (son) histoire, nous sauverons de nombreuses vies de nouveau-nés".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'herpes labial touche la grande majorité de la population mais ne se manifeste que rarement.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-