Hypertension: rappel de lots d'irbésartan, soupçonnés d'être cancérigènes

Hypertension: rappel de lots d'irbésartan, soupçonnés d'être cancérigènes

Publié le 15/01/2019 à 11:53 - Mise à jour à 11:57
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Certains lots d'ibésartan, un médicament contre l'hypertension, sont rappelés a annoncé vendredi l'Agence du médicament. Une substance cancérigène probable a été détectée.

Nouveau rappel de médicament après le Valsartan. Vendredi 11, l'Agence du médicament a annoncé le rappel de certains lots d'Irbésartan, un autre médicament contre l'hypertension.

Une substance cancérigène probable a en effet été détectée.

Après le rappel du Valsartan, qui a d'ailleurs entrainé des ruptures de stock à cause desquelles les malades ont été directement impactés, le laboratoire Arrow Génériques qui fabrique l'irbésartan a procédé à des contrôles sur ses lots de médicaments.

La présence de NDEA, substance classée cancérigène probable, a été détectée à des taux supérieurs aux limites fixées par l'Agence européenne du médicament.

A voir aussi: Valsartan - les médicaments concernés par le rappel et ce qu'il faut en faire (liste)

Jeudi 10, le laboratoire a lancé un rappel pour les lots concernés. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a quant à elle mis en place un numéro vert (0800 97 14 03) pour les patients désirant se renseigner sur le possible rappel de leur traitement.

"Le risque d’un arrêt brutal de traitement étant important (poussées hypertensives, décompensations cardiaques, accidents neurologiques), les patients ne doivent en aucun cas interrompre leur traitement sans avis médical", d'après l'agence.

De plus l'ANSM a précisé que la présence de NDEA n'induisait "pas un risque aigu pour la santé des patients".

Pour permettre aux patients de vérifier si leur médicament est concerné par le rappel, l'ANSM leur conseille en outre de se tourner vers leur pharmacien qui pourra les aiguiller et leur procurer un traitement identique qui n'est pas concerné par le défaut si besoin.

A lire aussi:

Risques de chute: Décathlon rappelle des vélos vendus pendant 32 mois

Listeria: Carrefour et Auchan rappellent des lots de saumon fumé

Rappel des implants mammaires texturés Allergan en stock

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'Agence nationale de santé a lancé un rappel pour certains lots d'irbésartan, médicament contre l'hypertension, qui contiendraient une substance possiblement cancérigène.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-