Inde : le régulateur demande plus de données sur le vaccin et Pfizer retire sa demande d’utilisation d'urgence

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 06 février 2021
Mis à jour le 06 février 2021
Image
Le logo de Pfizer à Cambridge dans le Massachusetts le 18 mars 2017
Crédits
© DOMINICK REUTER / AFP/Archives
Inde : le régulateur demande plus de données sur le vaccin et Pfizer retire sa demande d’utilisation d'urgence
© DOMINICK REUTER / AFP/Archives

Pfizer a retiré sa demande d’autorisation d’utilisation d’urgence de son vaccin Covid-19 en Inde, a déclaré la société vendredi 5 février 2021.

La société américaine, qui a été le premier fabricant de médicaments à demander une autorisation d’utilisation d’urgence de son vaccin Covid-19 en Inde, a rencontré mercredi le régulateur des médicaments du pays et la décision a été prise après cela.

“Sur la base des délibérations de la réunion et de notre compréhension des informations supplémentaires dont le régulateur pourrait avoir besoin, la société a décidé de retirer sa demande pour le moment”, précise un communiqué à Reuters.

Pfizer avait demandé l’autorisation de son vaccin en Inde à la fin de l’année dernière, mais le gouvernement a approuvé en janvier deux injections beaucoup moins chères.

Le journal Economic Times a cité une source gouvernementale disant que Pfizer souhaitait une dérogation pour un essai clinique pour son vaccin, développé conjointement avec la société allemande BioNTech, mais le régulateur a insisté sur une étude de transition en Inde. Les experts voulaient voir comment le vaccin fonctionnerait parmi la population indienne avant qu'il ne puisse être autorisé pour une utilisation générale dans le pays.

Le chef d'un panel gouvernemental sur la stratégie vaccinale, Vinod K. Paul, a déclaré à Reuters qu'un essai de transition en Inde est une «condition préalable» pour que tout vaccin soit autorisé dans le pays.

L'Inde a lancé une campagne de vaccination à l'échelle nationale le 16 janvier, en utilisant une version fabriquée localement du vaccin AstraZeneca-Oxford et un vaccin appelé Covaxin, fabriqué par une société pharmaceutique indienne, Bharat Biotech.

À LIRE AUSSI

Image
Une infirmière est vaccinée à l'hôtel Dieu à Paris le 2 janvier 2020
Le vaccin Pfizer augmente-t-il le risque de contamination et de mort par Covid19 ?
C’est ce que peuvent faire craindre les évolutions récentes de l’épidémie dans les pays actuellement les plus vaccinés, selon les données fournies par l’OMS.Evolution ...
Publié le 16 janvier 2021
Opinions
Image
Chronique 48
Chronique N°48 – « Déjà 132 décès déclarés dans Eudravigilance seulement 26 jours après l’autorisation de mise sur le marché du vaccin Pfizer »
Tribune : La France, lanterne rouge de la pharmacovigilance pour le vaccin Pfizer dans l’union européenneDans l’essai clinique de phase 3 réalisé sur le vaccin de Pfiz...
Publié le 22 janvier 2021
Opinions