Ivermectine : l'association BonSens attaque la méta-analyse objet d'une fraude à la science

Ivermectine : l'association BonSens attaque la méta-analyse objet d'une fraude à la science

Publié le 25/03/2021 à 23:30
FS
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Dans le cadre de ses actions pour la défense de la santé des citoyens et pour le compte de ses membres, l’association BonSens.org informe ce jour avoir envoyé une lettre aux représentants de l’Université de Liverpool au sujet de la méta-analyse préliminaire du Dr Andrew Hill sur les essais randomisés d’ivermectine pour traiter l’infection par le SRAS-CoV-2.

L’association qui a contribué à la demande de recommandation temporaire d’utilisation de l’ivermectine avec des associations de médecins attire l’attention des représentants de l’université sur les préoccupations soulevées par des collègues professionnels du Dr Hill qui participent également à la recherche sur l’ivermectine.  

Un membre du bureau de l’association nous confirme que :

« nous sommes préoccupés par les interférences scientifiques contraires à l’éthique dans la production de l’article préimprimé du Dr Hill par les promoteurs du projet Unitaid ou par d’autres acteurs encore non identifiés ».

Rappelons que l’Agence européenne des médicaments a déconseillé lundi l’ivermectine dans le traitement contre la Covid-19.  L’association s’interroge donc sur le but de cette interférence : « Est-ce pour retarder les autorisations d’urgence pour l’utilisation de l’ivermectine dans le traitement des patients COVID-19, tant en France qu’à travers le monde ? ».

L’association explique avoir fait appel à un consultant en communication judiciaire qui a interrogé le Dr Hill en lui posant 23 questions détaillées, sans recevoir de réponse.

Le bureau confirme « demander le retrait immédiat de cette étude, dans l’attente d’une enquête approfondie sur les préoccupations soulevées et par d’autres dans le domaine public.»

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les instances vont dans le "mauvais sens"...

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-