KanaVape: la e-cigarette au cannabis débarque en France

Auteur(s)
MM
Publié le 16 décembre 2014 - 12:47
Image
La page d'accueil du site "Kanavape".
Crédits
©Capture d'écran Kanavape.com
La e-cigarette "KanaVape commercialisée, provoque déjà une polémiquee", pas encor
©Capture d'écran Kanavape.com
La cigarette électronique au cannabis thérapeutique "KanaVape" va bientôt être commercialisée en France. Présentée comme "parfaitement légale", elle pose quand même de nombreuses interrogations.

Elle n'a pas encore été présentée mais elle suscite déjà la polémique en France. Le lancement d'une cigarette électronique à l'extrait de cannabis, présentée par ses créateurs comme "100% légale" car sans effet psychotique, a suscité lundi  les interrogations de spécialistes des addictions. 

En effet, cette cigarette électronique d'un genre très spéciale contiendrait moins de 0,2% de tétrahydrocannabinol (THC), ce qui la rend légale. Le produit n'aura ainsi aucun effet euphorisant, contrairement à son cousin germain interdit en France. Il sera toutefois plus fourni en cannabidiol (CBD), un cannabinoïde qui est quant à lui autorisé. Cette vapoteuse aura de ce fait des propriétés anti-douleur et anxiolytique. Ces créateurs la présentant comme "anti-stress" et "relaxante".

Interrogé par Europe-1, le professeur Bernard Dautzenberg, chantre de la lutte anti-tabac, s'indigne: "on a un produit qui est une drogue selon la loi française". Et d'ajouter: "un tel produit, si le gouvernement fait son boulot, sera interdit dès sa sortie".

L’usage du cannabis "est une maladie de l’adolescent et du jeune adulte, le risque de sortir un produit de ce type est que les adolescents se l’approprient", met en garde de son côté Laurent Karila,  psychiatre et spécialiste des addictions de l’Hôpital universitaire Paul-Brousse de Villejuif. Il s’interroge sur "l’intérêt de sortir un produit de ce type", qui sera vu par le grand public comme un "joint électronique" et qui risque de ternir l’image de la cigarette électronique.

Chez KanaVape, on se défend: "nous ne sommes pas là pour créer une nouvelle addiction. On commercialise ce produit en France pour les malades, on utilise une molécule inoffensive et on ne peut pas être accusé de commercialiser un produit à usage récréatif. Vous ne pourrez pas vous +défoncer+ avec ça", prévient Antonin Cohen, l'un des fondateurs de la société dans une interview au magazine Vice. Il assure également avoir suivi une "vraie démarche scientifique" dans la conception de son produit.

 

 

À LIRE AUSSI

Image
Une cigarette électronique.
L'e-cigarette diminuerait l'envie de fumer
La cigarette électronique entraînerait une baisse de l’envie de fumer et des symptômes de manque, a observé une étude menée sur 48 personnes pendant huit mois.Utiliser...
23 novembre 2014 - 16:39
Société
Image
Une vapoteuse.
Cannabis: bientôt une vapoteuse au chanvre disponible en France
Trois Français s'apprêteraient à lancer une cigarette électronique au cannabis. Ne contenant pas, ou peu, de THC, celle-ci serait légale.Le joint électronique débarque...
15 décembre 2014 - 16:45
Société
Image
Près de deux millions de personnes utilisent une cigarette électronique.
La cigarette électronique: plus ou moins cancérigène que la vraie?
Entre les bienfaits et méfaits de la cigarette électronique, mis en avant par certaines recherches scientifiques, personne ne s'y retrouve vraiment. Une nouvelle étude...
28 novembre 2014 - 17:05
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.