La cigarette pourrait favoriser les troubles psychiatriques

Auteur(s)
RT
Publié le 12 juillet 2015 - 16:18
Image
Un paquet neutre.
Crédits
©CNCT
Les études se suivent et se succèdent pour démontrer les méfaits de la cigarette.
©CNCT
Selon une étude européenne publiée vendredi 10 dans la revue "Lancet Psychiatry", la cigarette pourrait accroître le risque de survenue de troubles psychiatriques sévères de type psychoses comme la schizophrénie.

Chaque semaine semble apporter une nouvelle étude démontrant les méfaits du tabac. Selon la dernière en date, parue vendredi 10 dans la revue Lancet Psychiatry, non contente de provoquer cancers et maladies cardiovasculaires, la cigarette pourrait également favoriser la survenue de troubles psychiatriques sévères de type psychoses comme la schizophrénie.

Si des associations statistiques entre tabac et psychoses avaient déjà été mises en lumière dans de précédentes études, celle-ci innove. Allant à l’encontre des théories déjà évoquées selon lesquelles la  cigarette permettrait de compenser les effets des médicaments utilisés pour traiter les troubles psychiatriques, les chercheurs se sontpenché sur l’hypothèse inverse selon laquelle la cigarette elle-même"pourrait accroître le risque de la survenue de ces troubles", expliquent-ils dans leur article.

Analysant plusieurs études déjà existantes et portant sur un total de 14.555 fumeurs et 273.162 non-fumeurs, les scientifiques sont arrivés à la conclusion suivante: "la consommation quotidienne est associée à un risque accru de psychose et à l'apparition plus précoce de troubles psychotiques". Ainsi, dès l’apparition de leur maladie, les psychotiques ont trois fois plus de chances d’être fumeurs que le reste de la population, selon les scientifiques.

"Il est possible que l'exposition à la nicotine qui accroît la diffusion de dopamine (un neurotransmetteur associé au mécanisme de la récompense, NLDR) entraîne le développement de psychoses", explique Robin Murray du King's College de Londres. L'excès de dopamine dans le corps étant une des hypothèses pour expliquer la schizophrénie.

"Même s'il est toujours difficile de déterminer une causalité, nos résultats montrent que la tabagie devrait être considérée sérieusement comme un facteur de risque possible dans le développement de psychoses et non pas considérée comme une simple conséquence de la maladie", poursuit quant à lui James MacCabe, également du King's College.

Son collègue et compatriote Michael Bloomfield de l’University College de Londres tient toutefois à tempérer la portée de l’étude. "Beaucoup de travail reste à faire pour que les scientifiques puissent déclarer avec certitude que le tabac accroît véritablement le risque de schizophrénie", tempère-t-il.

 

À LIRE AUSSI

Image
Une cigarette électronique.
L'e-cigarette diminuerait l'envie de fumer
La cigarette électronique entraînerait une baisse de l’envie de fumer et des symptômes de manque, a observé une étude menée sur 48 personnes pendant huit mois.Utiliser...
23 novembre 2014 - 16:39
Société
Image
Près de deux millions de personnes utilisent une cigarette électronique.
La cigarette électronique: plus ou moins cancérigène que la vraie?
Entre les bienfaits et méfaits de la cigarette électronique, mis en avant par certaines recherches scientifiques, personne ne s'y retrouve vraiment. Une nouvelle étude...
28 novembre 2014 - 17:05
Société
Image
La page d'accueil du site "Kanavape".
KanaVape: la e-cigarette au cannabis débarque en France
La cigarette électronique au cannabis thérapeutique "KanaVape" va bientôt être commercialisée en France. Présentée comme "parfaitement légale", elle pose quand même de...
16 décembre 2014 - 12:47
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don