Coronavirus: la seconde vie d’un masque Decathlon

Coronavirus: la seconde vie d’un masque Decathlon

Publié le 26/03/2020 à 13:15
Isinnova
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A
Les masques Easybreath, vendus par Decathlon depuis 2017, peuvent se transformer en masques respiratoires d’urgence. L’invention ne vient pas des Géo Trouvetou de la toile, mais d’une start-up italienne. 
 
«Nous avons inventé l’Easybreath pour permettre au plus grand nombre de voir et respirer dans l’eau comme sur terre». Le distribiteur français d'articles de sport Decathlon, très développé aussi en Italie, pourrait presque ajouter une ligne à son message promotionnel: un respirateur de dépannage pour aider les patients atteints du coronavirus. 
 
 
Face à la pénurie 
 
Les photos fleurissent en effet partout ces derniers jours, qui montrent des malades portant le masque de snorkeling. Sont-ils réellement utilisés en milieu hospitalier ? Oui, mais en Italie, et avec quelques modifications…
 
Idée d'un médecin
 
En réalité, c’est un médecin d’un hôpital de Lombardie qui a eu l’idée de concevoir un masque respiratoire d’urgence à partir d’un simple masque de plongée. Il a pour ce faire contacter une start-up, en l’occurrence l’Italienne Isinnova, qui a déterminé que l’Easybreath était le mieux adapté, et conçu dans la foulée une valve respiratoire adaptée, qu’elle imprime en 3D. Cette valve permet de relier le masque à un respirateur. 
Face à la pénurie de matériel médical, des hôpitaux comme celui de Brescia n’ont pas tergiversé et utilisent désormais ce masque.
 
Prudence chez Decathlon 
 
Qu’en pense Decathlon? Prudente, l’enseigne a publié mardi sur Twitter un thread pour «éclaircir la situation» et rappeler que son masque a été conçu uniquement pour faire du snorkeling. Elle précise cependant qu’elle tient les plans 3D de l’Easybreath «à disposition des centres de recherche». Mais «à ce jour nous n’avons pas eu de validation sur le fait que des solutions fonctionnaient réellement et étaient utilisées par les médecins». 
 
Vers une rupture de stock
 
En réalité si, donc. Sachant qu’Isinnova a rendu publiques les pièces nécessaires à la confection du masque d’urgence et publié une vidéo tutoriel sur son site, cette solution devrait rapidement faire des émules, même sans homologation. Les masques Easybreath seront sans doute très bientôt en rupture de stock sur le site marchand de Decathlon. C’est déjà le cas pour la taille S/M. 
 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La start-up Isinnova a communiqué son procédé

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-