La vitamine B3, le remède pour éviter les fausses couches?

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

La vitamine B3, le remède pour éviter les fausses couches?

Publié le 11/08/2017 à 08:47 - Mise à jour à 08:52
©Regis Duvignau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

A en croire une étude scientifique australienne, présentée jeudi et publiée dans le "New England Journal of Medicine", une cure de vitamine B3 permettrait de réduire le risque de fausses couches et de handicaps à la naissance. Elle est présente naturellement dans la viande et les légumes.

Les fausses couches et les handicaps à la naissance sont l'angoisse de nombreuses femmes enceintes. Mais cette crainte pourrait être évitée en suivant simplement les recommandations d'une étude australienne présentée jeudi 10 et publiée dans le New England Journal of Medicine. Ainsi, selon ses conclusions, faire une cure de vitamine B3, présente naturellement dans la viande et les légumes, serait la solution pour échapper à toutes ses épreuves difficiles.

Concrètement, les fausses couches seraient dues essentiellement au déficit de la molécule NAD (nicotinamide adénine dinucléotide) dans le corps, un  phénomène qui empêcherait de bon développement des embryons. Et selon les résultats de leurs recherches, cette molécule aurait besoin d'un taux suffisant de vitamine B3 pour se développer, d'où la nécessité d'une cure.

"Après 12 ans de recherches, notre équipe a découvert que cette déficience peut être traitée et des fausses couches et handicaps à la naissance empêchés, en prenant une simple vitamine", a expliqué Sally Dunwoodie, chercheuse au Victor Chang Cardiac Research Institute. Pour elle, cette découverte est une très bonne nouvelle pour la médecine et va permettre de "faire reculer le nombre de fausses couches et de handicaps de naissance à travers le monde".

Désormais, après avoir fait des tests sur des souris, les chercheurs doivent poursuivent leurs recherches pour infirmer ou confirmer ses résultats. Mais cette découverte, prometteuse, semble apporter un nouvel espoir: "Avant l'introduction de vitamine B3 dans l'alimentation des mères souris, soit les embryons étaient perdus lors d'une fausse couche, soit ceux qui naissaient souffraient d'importants handicaps", a-t-elle expliqué. Et d'ajouter: "Une fois l'alimentation changée, les fausses-couches et handicaps de naissance ont été totalement évités".

Selon des chiffres datant de 2013, 15% au moins des grossesses se terminent par une perte embryonnaire dès les premières semaines. Mais que les femmes se rassurent: d'après une information de Michel Cymes, dans 85% des cas, la grossesse suivante se poursuit normalement. Pour rappel, la fausse couche correspond à l'expulsion spontanée d'un embryon ou d'un fœtus avant qu'il ne soit viable, soit à moins de 20 semaines de grossesse. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une cure de vitamine B3 serait la solution pour éviter les fausses couches selon une étude australienne.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-