Laits infantiles contaminés aux hydrocarbures : Nestlé et Danone appelés à réagir

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Laits infantiles contaminés aux hydrocarbures : Nestlé et Danone appelés à réagir

Publié le 24/06/2020 à 15:45
© Fred DUFOUR / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

L’ONG Foodwatch déplore que les fabricants et les autorités ne réagissent pas à la détection, il y a plusieurs années déjà, de traces d’hydrocarbures aromatiques d’huile minérale dans huit références de laits infantiles, dont deux sont commercialisées en France.

Les multiples alertes de l’ONG Foodwatch sont jusqu’à présent restées lettre morte. L’association de protection des consommateurs avait, déjà en 2015 et de nouveau fin 2019, révélé la présence d’hydrocarbures aromatiques d’huile minérale dans certains laits infantiles.

Aussi appelés MOAH, ces substances toxiques sont potentiellement cancérogènes, mutagènes (elles altèrent durablement l’ADN) et perturbateurs endocriniens. L’alerte concerne huit produits en Europe et notamment, en France, un produit Nestlé et un produit Danone.

A lire aussi : Vers dans du lait infantile : Danone écarte une contamination sur le site de production


Les produits commercialisés restent sur le marché
Les tests ont dans un premier temps été menés par Foodwatch et les résultats ont été confirmés par d’autres tests des autorités françaises. Et alors que le 5 juin dernier la direction générale de la santé et de la sécurité alimentaire de la Commission européenne a confirmé la présence de ces MOAH dans des préparations pour nourrissons, les résultats restent secrets. Pire : les produits en question sont toujours présents sur le marché.

L’ONG Foodwatch demande donc à la Commission européenne et aux États membres de l’UE de rendre ces rapports publics. Et dénonce par ailleurs l’irresponsabilité de Danone et Nestlé sur le sujet puisque les produits restents commercialisés.

Pas de danger immédiat mais des risques confirmés par l’ANSES
Les bébés qui consomment ces laits infantiles ne sont pas exposés à un danger immédiat. Cependant, l’ANSES (Agence française de sécurité sanitaire de l’alimentation) le recommande régulièrement : toute exposition aux hydrocarbures aromatiques par l’alimentation présente des risques pour la santé.

Les références de lait infantile contaminées aux hydrocarbures
En France, Foodwatch appelle donc Nestlé et Danone à rappeler immédiatement les deux produits contaminés : Nidal Lait en poudre 1er âge (0-6 mois de Nestlé) et Gallia Gallagest croissance sans lactose croissance (12 mois à 3 ans) de Danone.

Faute d’une réglementation pour protéger les consommateurs, les fabricants devraient, selon l’ONG s’engager à ne commercialiser que des produits alimentaires sans présence détectable de MOAH.

A lire aussi : Lait infantile contaminé : plus d'un mois après en avoir, son bébé est "toujours malade"

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Certains laits infantiles de Danone et de Nestlé sont contaminés aux hydrocarbures

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-