Fercé-sur-Sarthe: le maire vous interdit de tomber malade!

Fercé-sur-Sarthe: le maire vous interdit de tomber malade!

Publié le 20/02/2020 à 10:35
© Fred TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A
Il est interdit par arrêté municipal de tomber malade. Et ce n'est pas une plaiseanterie. Des maires ruraux de la Sarthe veulent ainsi tirer la sonnette d’alarme sur la dégradation de l’accès aux soins dans leur département. 
 
Interdit de tomber malade. Interdit d’avoir un accident. Interdit de faire un malaise. Interdit, même, de naître avec des problèmes de santé. C’est le contenu, en quatre articles, de l’arrêté municipal signé par neuf maires du département de la Sarthe.
 
 
Déménager à Paris
 
Quant à leurs concitoyens qui souhaiteraient, à tout hasard, «accéder à des services de santé efficients», ces derniers sont autorisés à déménager à Paris ou dans les Alpes Maritimes. 
 
Bien entendu, l’arrêté proposé par Dominique Dhumeaux, président de l’association des maires ruraux de la Sarthe, est symbolique. Il vise à dénoncer la dégradation de l’accès aux soins dans un département où 70000 personnes se retrouvent aujourd’hui sans médecin traitant – on imagine la galère pour avoir un rendez-vous. 
 
Une longue liste 
 
Le premier magistrat de Fercé-sur-Sarthe, 583 âmes, énumère dans un courrier la longue liste des difficultés rencontrées par les habitants de son département: deux installations pour quatre départs de médecins généralistes, la fermeture du SMUR de Bailleul alors que celui du centre hospitalier de la Ferté-Bernard existe bien… mais sans personnel, la fermeture de lits de réanimation pédiatrique, la dégradation des services d’urgences, etc. 
 
Stopper cette hémorragie
 
Les maires signataires entendent ainsi sonner l’alerte auprès du gouvernement. Pour Dominique Dhumeaux et ses collègues, il n’y a pas trente-six solutions: «Il faut que des décisions courageuses soient prises afin de stopper cette hémorragie». Et cela ne se fait pas avec un simple garot en caoutchouc.
 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




70000 personnes sans "médecin traitant" dans la Sarthe

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-