Le gaz de schiste augmente le risque de crise d'asthme

Le gaz de schiste augmente le risque de crise d'asthme

Publié le 21/07/2016 à 12:54 - Mise à jour à 13:10
©Pixabay
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les personnes vivant près d'exploitations de fracturation hydraulique ont plus de risques de faire des crises d'asthme, selon une étude américaine. Les crises d'asthme seraient aussi plus fréquentes près des puits en phase de production.

Les asthmatiques ont plus de risques d’avoir une crise d’asthme s’ils vivent près de puits de gaz de schiste extrait par fracturation hydraulique. C’est le résultat d’une étude publiée dans la revue JAMA Internal Medicine et menée par l’université Johns Hopkins à Baltimore. Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont analysé les dossiers médicaux d’un groupe d’assurance maladie entre 2005 et 2012 dans plus de 40 comtés du nord et du centre de la Pennsylvanie aux Etats-Unis, où est concentrée l’exploitation de gaz de schiste, soit plus de 9.000 puits. 

A l'étude des dossiers médicaux, les auteurs ont trouvé plus de 35.000 patients asthmatiques et qui étaient âgés de 5 à 90 ans. Ils ont également identifié près de 21.000 crises d’asthmes bénignes nécessitant seulement une ordonnance pour des corticoïdes mais plus de 1.870 crises plus fortes nécessitant d’aller aux urgences et 4.782 cas où les patients ont dû être hospitalisés. Les asthmatiques vivant près d’un nombre important de puits ou près des plus actifs présentaient un fort risque de crise d’asthme, entre 1,5 et 4 fois plus élevé. La probabilité d’une crise est d’autant plus importante si les puits sont dans une phase de production, ce qui peut durer de nombreuses années. Cette augmentation du risque de crises a été confirmée après que d’autres facteurs aient été pris en compte comme la proximité d’un axe autoroutier, des antécédents familiaux et le tabac.

Des recherches précédentes alertaient déjà sur l’impact des activités de fracturation hydraulique sur la santé. Sarah Rasmussen, chercheuse à l’université Johns Hopkins a indiqué: "notre étude est la première à se pencher sur l’asthme et cette activité, mais nous avons déjà plusieurs recherches suggérant des effets néfastes sur la santé liés à la facturation hydraulique". Des problèmes de reproduction, de naissances prématurées et un poids plus faible des nouveau-nés avaient alors été observés.

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Selon une étude américaine les exploitations de fracturation hydraulique augmenteraient le risque de crises d'asthmes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-