Le premier homme a avoir reçu une greffe totale du pénis va être papa

Le premier homme a avoir reçu une greffe totale du pénis va être papa

Publié le 12/06/2015 à 14:02 - Mise à jour à 14:07
©Capture d'écran 3 News
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): DD.
-A +A

En mars dernier, un hôpital sud-africain annonçait avoir réussi la première greffe de pénis sur un jeune homme qui avait dû être amputé de son organe. Une opération qui a été un succès au-delà de toute espérance.

Voilà une histoire qui rappelle que la médecine rend possible ce qui paraît impossible, et que les avancées sur les greffes d’organes entier ne cessent d’étonner: le premier homme à avoir reçu une greffe de pénis réussie en 2014 a fait savoir qu’il allait être père.

C’est le docteur Andre van de Merwe, le chirurgien-urologue qui a mené l’opération le 11 décembre dernier à l’hôpital Tygerberg du Cap en Afrique du Sud, qui en a fait l’annonce officielle. Le patient, un jeune homme de 21 ans, avait dû se faire amputer de la verge après une circoncision rituelle, pratique fréquente en Afrique du Sud pour marquer le passage à l’âge adulte, qui avait produit une infection. L’ablation du pénis était la seule solution pour sauver le jeune homme.

La greffe pénienne avait donc été réalisée en décembre 2014 mais n’avait été révélée qu’en mars dernier, une fois que l’équipe médicale s’était assurée de l’absence de complications post-opératoires à court terme. Lors de l’annonce de l’intervention, il avait déjà été confirmé que le patient greffé par un pénis prélevé sur un donneur décédé, avec accord de la famille, avait retrouvé ses capacités urinaires et même sexuelles.

En effet, malgré le choc physique que représentait la perte de son organe sexuel, la capacités de reproduction n’étaient pas, stricto sensu, alterées. "Rien n'empêchait qu'il (le patient) ait des enfants car la qualité du sperme n'était pas affectée", explique le docteur van de Merwe, qui s’est néanmoins déclaré "agréablement surpris" par cette grossesse rapide.

 

Auteur(s): DD.

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le patient est le premier homme à avoir reçu une greffe de pénis réussie.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-