Les bébés ressentiraient davantage la douleur que les adultes

Auteur(s)
AZ
Publié le 22 avril 2015 - 20:46
Image
Un bébé qui pleure.
Crédits
Le Lann Dominique/Sipa
Les nourrissons seraient tout aussi sensibles à la douleur que les adultes.
Le Lann Dominique/Sipa
Les nourrissons ressentiraient autant, peut-être même plus la douleur que les adultes. C'est le résultat d'une étude menée par des chercheurs de l’université d’Oxford qui ont fait ce constat grâce à la technique de l’imagerie cérébrale.

Pour la toute première fois, des chercheurs de l'université d'Oxford ont réussi à étudier le cerveau de nouveau-nés grâce à l'imagerie médicale. Selon leurs conclusions, publiées mardi 21 dans la revue eLife, les nourrissons seraient aussi sensibles à la douleur que les adultes. "Jusqu'à présent, on pensait qu’étudier la douleur chez les bébés en utilisant l'IRM (imagerie à raisonance magnétique, NDLR) était impossible car contrairement aux adultes, ils s’agitent dans le scanner", a expliqué dans un communiqué le Dr Rebeccah Slater, médecin au département de pédiatrie de l'Université d'Oxford et auteur de l'étude.

Pour arriver à ce résultat, les parents volontaires pour l'expérience ont dû dans un premier temps endormir leur bébé, âgé de 1 à 6 jours, dans le scanner. Puis, les scientifiques leur ont administré des petites piqûres sur la plante des pieds pour provoquer une réaction de leur cerveau. Les zones d'activité cérébrale liées à la douleur ont ensuite été comparées avec celles d'adultes, âgés de 23 à 36 ans.

En comparant les résultats, les scientifiques se sont alors rendus compte que les nourrissons avaient, face à la douleur, quasiment les mêmes zones qui s'activaient que chez les adultes (18 sur 20 en commun). Toutefois, les piqûres administrées sur les nourrissons étaient moins importantes. Autrement dit, les bébés ressentiraient plus fortementla douleur que leurs aînés.

"Bien évidemment les bébés ne peuvent pas nous dire quand ils souffrent et il est difficile de le savoir si on ne fait que les observer. D'ailleurs, certaines personnes pensent encore que le cerveau des bébés n'est pas assez développé pour vraiment ressentir de la douleur, ils disent que ce sont des réactions réflexes. Notre étude apporte une preuve patente que ce n'est pas le cas", a souligné  Rebeccah Slater.

Pour les chercheurs, ce bond en avant pourrait être utile dans le milieu médical. Les résultats pourraient ainsi permettre à l’avenir d’améliorer l’attention autour des bébés malades.

 

À LIRE AUSSI

Image
La médecine française progresse dans le domaine des complications liées à la grossesse.
France: un bébé opéré dans le ventre de sa mère
Une petite fille, opérée de la moelle épinière en juillet dans le ventre de sa mère, est née dimanche 9 novembre, en bonne santé. Cette opération est une première pour...
19 novembre 2014 - 10:53
Société
Image
Bébé sourd qui entend pour la première fois.
Quand un bébé sourd entend la voix de ses parents pour la première fois
Un bébé sourd qui, grâce aux progrès de la médecine, entend pour la première fois la voix de ses parents: regardez son sourire radieux...Magie de la médecine moderne, ...
16 novembre 2014 - 18:56
Culture

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.