Profs et parents d'élèves: inventer en 48 heures une organisation de crise

Profs et parents d'élèves: inventer en 48 heures une organisation de crise

Publié le 13/03/2020 à 12:22
PASCAL GUYOT / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A

Tous les établissements scolaires resteront fermés à partir de lundi, et pour les responsables de ces établissements, une course contre la montre a déjà commencé. Ils ont 48 heures pour inventer une organisation de crise. Les enseignants mais les parents aussi. 

Le chef de l’Etat a annoncé, au cours de son intervention télévisée d’hier, que les écoles, collèges, lycées et autres universités garderaient porte close à partir du lundi 16 mars et ce jusqu’à nouvel ordre. Cela a plongé des millions de parents dans le stress de la préparation de ce confinement imposé, d’autant plus que les crèches resteront elles-aussi fermées.

Lire aussi: Coronavirus "desinfox": doit-on se méfier de la viande et des animaux? 

 

Organiser et préparer cette fermeture

Mais Emmanuel Macron a aussi surpris tous les responsables de ces établissements d’enseignements. Ces derniers doivent, en une journée, organiser et préparer cette fermeture, qui ne devra pas être considérée comme des vacances pour les élèves mais devra s’inscrire dans la continuité nécessaire de l’enseignement.

 

Préparation au bac

La course contre la montre complique encore ce casse-tête de l’organisation d’un enseignement à distance. Comment accompagner les élèves de 3ème pour bien les préparer aux examens du brevet des collèges? Et les questions se multiplient s’agissant de la préparation au bac pour les lycéens.

Fracture numérique

Il faut aussi répondre à des questions plus pragmatiques encore, que ce soit pour garantir que la fracture numérique ne s’aggrave pas pour certains élèves, ou encore s’agissant de la tenue des conseils de classe, qui occupent l’agenda de nombreux établissements scolaires en cette fin de second trimestre.

Décision choc

La situation exceptionnelle, engendrée par le coronavirus, a imposé cette décision choc du chef de l’Etat, et c’est désormais au tour des établissements concernés d’agir et de mettre en œuvre cette décision.

A lire aussi: Coronavirus: peut-on exiger de télétravail auprès de son employeur?

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Toutes les écoles en France resteront fermées à partir du 16 mars

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-