Les experts sonnent l’alerte sur le danger des écrans pour les enfants

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Les experts sonnent l’alerte sur le danger des écrans pour les enfants

Publié le 01/06/2017 à 14:38 - Mise à jour à 16:08
©Catherine Delahaye/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dans une tribune publiée par "Le Monde" mercredi, plusieurs pédiatres, psychologues et orthophonistes mettent en garde sur les risques d’une exposition massive et précoce des enfants aux écrans.

Attention danger. Des professionnels de la santé s'inquiètent dans une tribune publiée dans Le Monde mercredi 31 mai des troubles qu'ils observent de plus en plus chez les jeunes enfants liés à une surexposition aux écrans. Le but étant "d'alerter l’opinion publique des graves effets d’une exposition massive et précoce des bébés et des jeunes enfants"  tel que les troubles du comportement et de l’attention ou l’autisme. C'est après avoir remarqué des agissements inquiétants chez des bambins qui ne présentaient aucune trace de déficience neurologique que le collectif de médecins a donné l'alerte. Ceux-ci, surexposés aux écrans, ne regardaient pas la personne qui s’adressait à eux, ne communiquaient pas, ne parlaient pas et ne cherchaient pas le contact avec les autres.

Dans la tribune, les experts rappellent que les écrans ne doivent pas être omniprésents dans l'éducation d'un enfant et qu’un bébé ne peut se développer correctement sans stimulation des parents: "Captés ou sans cesse interrompus par les écrans, parents et bébé ne peuvent plus assez se regarder et construire leur relation. Les explorations du bébé avec les objets qui l’entourent, soutenues par les parents, sont bloquées ou perturbées, ce qui empêche le cerveau de l’enfant de se développer de façon normale".  Mais dès que l’écran n’est plus à la vue de l’enfant, une amélioration est observée au niveau de l’attention, du langage et du comportement.

Les scientifiques demandent donc au gouvernement la mise en place de campagnes nationales"issues des observations et des recommandations des professionnels du terrain" diffusées dans tous les lieux de la petite enfance. Ils souhaitent aussi qu'y soient menées des recherches indépendantes, en collaboration avec des chercheurs.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La surexposition des jeunes enfants aux écrans peut engendrer troubles du comportement et de l'attention ou autisme.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-