Quels sont les fruits les plus pollués par les pesticides ?

Quels sont les fruits les plus pollués par les pesticides ?

Publié le 12/10/2021 à 10:00
THOMAS KIENZLE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Bien que les réglementations soient de plus en plus strictes, l'usage des produits phytosanitaires est encore très répandu en Europe. La preuve avec les travaux d'une ONG, qui montrent notamment que près de neuf oranges ou grappes de raisins sur dix sont pollués par de nombreux pesticides nocifs pour la santé et l'environnement.

En effet, ce sont bien les oranges et les raisins qui sont les fruits les plus contaminés par les pesticides. En analysant les végétaux vendus sur les étals des marchés britanniques, l’ONG Pesticide Action Network a découvert des résidus de 122 pesticides différents dans les douze fruits ou légumes les plus pollués. Des produits phytosanitaires classés comme toxiques pour la santé et l’environnement : 61 % d’entre eux sont même considérés comme « hautement dangereux ». Quarante-sept contiennent des toxiques cancérigènes, 15 des substances toxiques pour l’environnement et 17 sont des inhibiteurs pouvant altérer le système respiratoire.

Au palmarès des fruits ou légumes les plus pollués, signalons, dans l'ordre, les raisins et les oranges (pollués dans près de 90 % des cas), les fruits secs (80 %), les poires (73 %), les haricots (35 %) et la laitue (23 %).

Laver les végétaux au bicarbonate de soude ou les éplucher pour éliminer un maximum de pesticides

Si laver les fruits et légumes concernés permet de réduire la quantité de résidus ingérés, impossible de les en débarrasser totalement ; certains produits phytosanitaires parviennent en effet à franchir les peaux les plus épaisses. Pour une meilleure efficacité, on pourrait plonger les fruits et légumes pendant une quinzaine de minutes dans une solution de bicarbonate de soude. Cette option n’étant cependant pas la plus simple à mettre en œuvre au quotidien, reste à privilégier l’achat de fruits et de légumes cultivés en agriculture biologique. L'objectif étant d'éviter de devoir éplucher les fruits ou les légumes car c'est bien souvent leur peau qui contient nombre de vitamines et minéraux, qu’il est dommage de perdre.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les grands perdants : raisins et oranges !

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-