Les gros buveurs d'alcool réduisent fortement leur espérance de vie

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 18 avril 2018
Mis à jour le 18 avril 2018
Image
Beaucoup de pays sont trop laxistes avec l'alcool, émettant des recommandations de santé publique qui exposent les consommateurs à un risque important, ont affirmé vendredi des chercheurs dans une étu
Crédits
© ALEJANDRO PAGNI / AFP/Archives
A partir du 11e verre d'alcool par semaine, l'espérance de vie est réduite de 15 minutes par verre.
© ALEJANDRO PAGNI / AFP/Archives
Une étude scientifique britannique, réalisée auprès de 600.000 buveurs d'alcool de 19 pays différents, a récemment démontré que boire plus de dix verres d'alcool par semaine était dangereux pour la santé. La pratique réduit de plus fortement l'espérance de vie des personnes concernées.

En France, ne pas consommer plus de dix verres standards d'alcool par semaine est une recommandation de santé publique. Recommandation qui suit à la lettre les résultats d'une étude scientifique britannique, publiée récemment dans la revue The Lancet, et qui indique qu'au-delà de cette dose d'alcool, l'espérance de vie des personnes concernées diminue fortement.

Selon ces chercheurs, qui ont consulté les habitudes de consommation d'alcool de 600.000 buveurs originaires de 19 pays différents, si vous buvez plus de dix verres d'alcool par semaine, vous perdez 15 minutes d'espérance de vie par verre (à partir du 11e verre donc).

Lire aussi: beaucoup de pays trop laxistes avec l'alcool, selon des chercheurs

Pire, pour les personnes qui consommeraient plus de 18 verres par semaine, l'espérance de vie est réduite de quatre à cinq ans.

Consommer trop d'alcool augmente les risques de développer des pathologies graves, de souffrir d'hypertension ou d'une insuffisance cardiaque, ou même de mourir d'un infarctus ou anévrisme aortique.

Et aussi: ATTENTION boire un peu d'alcool n'aide pas à vivre plus longtemps

Pour limiter ces morts prématurées, les scientifiques recommandent donc, à travers les résultats de cette étude, de diminuer les recommandations nationales concernant la consommation d'alcool admise.

La France n'est pas concernée puisqu'elle a déjà adopté cette limite de dix verres par semaine. Mais ce n'est pas le cas des pays européens comme l'Italie, le Portugal ou l'Espagne.

À LIRE AUSSI

Image
L'alcoolisme des femmes peut longtemps passer inaperçu : c'est ce que montre un jeu vidéo où il s'agit de fouiller un appartement à la recherche d'indices de la maladie.
L'alcool, risque méconnu pour le cancer du sein
L'alcool, consommé même en faible quantité, augmente les cas de cancer et, ce que beaucoup ignorent encore, favorise le cancer du sein, a souligné mardi l'Institut nat...
Publié le 27 mars 2018
Société
Image
Alcool-Bouteille-Illustration
Démence précoce: l'alcool premier facteur de risque
Selon une étude française dévoilée mardi, une consommation d'alcool excessive et habituelle multiplierait par trois les risques de démence précoce. Les dommages au cer...
Publié le 21 février 2018
Société
Image
Une jeune fille sur son smartphone.
Près d'un Français sur deux préfère son portable au sexe ou à l'alcool
Selon un sondage publié jeudi, près de la moitié des Français préfèrent se passer de sexe plutôt que de se voir confisquer leur smartphone. Une enquête qui en dit long...
Publié le 02 février 2018
Lifestyle