Les médecins en grève pour les fêtes

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Les médecins en grève pour les fêtes

Publié le 23/12/2014 à 10:46 - Mise à jour le 24/12/2014 à 10:16
© Kaiser/Caro Fotos/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): VL
-A +A

Les médecins ont entamé ce mardi un mouvement de grève qui devrait durer jusqu'au 31 décembre. Ils protestent contre le projet de réforme du système de santé et notamment la généralisation du tiers payant. Les urgentistes avaient, eux, débuté leur grève lundi 22.

Il vaudra mieux éviter de tomber malade durant les fêtes de fin d'année. Après la fin ce mardi de la grève des urgentistes, débutée lundi, ce sont les médecins libéraux qui s'opposent au projet de réforme de la santé. Le Syndicat des médecins libéraux (SML) la Fédération des médecins de France (FMF) et le Syndicat des médecins généralistes (MG France) ont lancé ce mercredi une grève qui devrait durer jusqu'au 31 décembre. MG France envisage également une journée d'action le 6 janvier 2015.

Des milliers de cabinets devraient donc fermer jusqu'à la nouvelle année. Les médecins protestent contre une réforme qui aura pour conséquence selon les syndicats d'"étatiser" la médecine. Principal motif de leur action: la généralisation du tiers payant.

Actuellement réservé aux plus démunis, cette mesure permettrait à tous les Français de ne payer que 6,90 euros la consultation au lieu de 23 euros actuellement. Il appartiendrait ensuite aux médecins et non à l'assuré de se faire rembourser les 16,10 euros restant.

Une mesure qui existe dans la plupart des pays d'Europe et est censée en France lutter contre le renoncement aux soins pour des raisons financières. Le prix de la consultation aurait déjà pousser 46% des Français a y avoir renoncé, derrière les délais d'attente (64%).

Mais cette réforme fait craindre aux médecins libéraux de crouler sous la paperasse et d'avoir des difficultés à se faire rembourser par les caisses d'assurance maladie. De plus ils dénoncent le coût de ces formalités et donc un manque à gagner pour eux.

Ce mardi, Manuel Valls a rappelé que la réforme en était encore au stade de projet, n'avait pas était examinée par le Parlement et en devait pas entrer en vigueur avant le printemps prochain. Il a assuré que "la porte de la ministre de la Santé" était "ouverte".

Pour faire face à la grève, des cabinets de médecins pourraient être réquisitionnés et une partie des malades orientés vers les hôpitaux et les services d'urgence.

Auteur(s): VL

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




De nombreux cabinets médicaux devraient être fermés pour les fêtes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-