Les urgentistes lancent une semaine de grève pour le corps médical.

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Les urgentistes lancent une semaine de grève pour le corps médical.

Publié le 22/12/2014 à 08:28 - Mise à jour à 08:38
©Chamussy/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

Début d'une semaine de grève pour les professionnels de santé avec le mouvement des urgentistes qui démarre ce lundi. Ils réclament une révision de leurs conditions de travail.

Couvrez-vous bien, s'il ne fait pas si froid que ça pour cette période de Noël, les malades pourraient tout de même avoir du mal à être soigné. En effet, les médecins urgentistes ont commencé leur grève ce lundi. Ils donnent ainsi le coup d'envoi d'une semaine de revendications pour les professionnels de santé, car le mouvement des urgentistes sera suivi par celui des médecins généralistes et des spécialistes.

Dans un entretien publié ce lundi par Le Parisien, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, se dit "confiante mais vigilante" en ce qui concerne l'accueil minimum des patients durant la grève. Celle-ci a le soutien de 63% des Français, contre 36% qui y sont opposés, selon un sondage OpinionWay publié par Le Figaro.

La mobilisation sera forte avec quelque 80% de grévistes attendus par l’Association des médecins urgentistes de France (Amuf), à l’origine du mouvement social avec la CGT-Médecins. Mais elle ne devrait toutefois pas déstabiliser les hôpitaux pendant les fêtes de fin d’année, les urgentistes pouvant être assignés pour garantir le bon fonctionnement des services. Parmi les revendications des urgentistes,  la réduction de leur temps de travail à 48 heures hebdomadaires, contre une soixantaine actuellement, ainsi que la valorisation de leurs heures supplémentaires et l'harmonisation des rémunérations pour les gardes. 

Les médecins généralistes entreront en grève le 23 et le 24 décembre et ce jusqu'au 31. De même que les spécialistes qui resteront porte close pendant cette même période. Le mécontentement ne faiblira pas avec la nouvelle année, car la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP), opposée au projet de loi Santé, appelle les cliniques à une grève illimitée à partir du 5 janvier.

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le grève des urgentistes débute ce lundi 22 décembre.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-