Lobby du lait : les boissons et spécialités végétales bientôt obligées de changer de packaging ?

Lobby du lait : les boissons et spécialités végétales bientôt obligées de changer de packaging ?

Publié le 29/01/2021 à 10:17 - Mise à jour à 11:16
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Les spécialités végétales telles que les boissons de riz, d’amande ou spécialités de soja vont-elles devoir trouver de nouveaux packaging pour leurs produits ? C’est possible si les parlementaires européens adoptent tel quel l’amendement 171, poussé par le lobby laitier qui tente de défendre bec et ongle chaque part de marché… au détriment des objectifs de santé public que s’est fixé l’UE.

En 2017, les lobbies du lait avaient réussi à faire interdire l’utilisation des termes « lait » pour les boissons à base de riz, d’avoine ou d’amande, ou de « yaourt » pour les spécialités à base de soja par exemple. Depuis octobre 2020, un amendement voté par le parlement européen menace d’interdire également les termes « crémeux » et « laitiers » des packagings.
Ces termes sont en effet susceptibles, selon les professionnels de la filière laitière qui ont poussé cet amendement, d’induire les consommateurs en erreur… et, surtout, de concurrencer les yaourts, crèmes fraîches et autres spécialités laitières essentiellement à base de lait de vache.

Le consommateur serait dupé par les emballages...
Car l’idée fondamentale derrière tout cela est bien de trouver des astuces pour pénaliser les spécialités vegan qui commencent effectivement sérieusement à concurrencer celles à base de lait de vache. Et pour cela, les lobbies laitiers vont jusqu’à pousser les parlementaires européens à interdire à ces producteurs de spécialités vegan d’utiliser les emballages de types briques et pots de yaourt. Au motif, une fois de plus, que cela tromperait le consommateur…
Les producteurs vegan devraient alors inventer de nouveaux conditionnements… et subir les coûts que cela impliquera forcément.

Une pétition pour tenter d'éviter l'adoption définitive de l'amendement 171 au Parlement européen
Pour tenter de contrer cet amendement, les producteurs de laits végétaux Oethly, Flora et l’ONG ProVeg International ont lancé une pétition en ligne sur le site Foodnavigator. En plus de fragiliser la filière, cet amendement va totalement à l’encontre des objectifs européens de promouvoir des produits alimentaires durables et bons pour la santé.

Selon un article publié sur le site The Conversation (en anglais), le marché du lait végétal mondial représentait, en 2019, 12 milliards de dollars et devrait croître de 11% par an entre 2020 et 2026, pour atteindre 21 milliards de dollars. L’industrie laitière représente quant à elle 718 milliards de dollars en 2019 et on estime qu’elle passera à 1 billion d’ici à 2024.

A lire aussi : L'alimentation végane est saine et viable à tous les âges

 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Au rayon yaourts, les spécialités végétales prennent de plus en plus de place

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-