Loi santé: les blouses blanches en grève vendredi 13

Loi santé: les blouses blanches en grève vendredi 13

Publié le 12/11/2015 à 09:24 - Mise à jour à 09:39
©Chamussy/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les professionnels de santé sont invités à faire grève vendredi 13 contre le projet de loi de Marisol Touraine et le tiers payant généralisé prévu pour 2017. Seuls les hôpitaux publics répondront aux besoins des Français ce jour-là.

Les blouses blanches ne décolèrent pas. Alors que le projet de loi santé, porté par Marisol Touraine, doit faire son retour à l'Assemblée national lundi 16, les professionnels de santé vont mener vendredi 13 une journée de protestation. Mobilisés déjà depuis plusieurs mois contre cette réforme et notamment contre la généralisation du tiers payant prévue pour 2017, ils ont pour intention d'organiser des manifestations et des opérations escargots un peu partout en France. Les syndicats représentatifs (CSMF, FMF, SML, MG FRANCE et Le BLOC) espèrent également faire de ce vendredi une journée noire: fermeture des cabinets mais aussi annulations d'interventions chirurgicales ou de consultations.

Ce jour-là, seuls les hospitaliers publics assureront la prise en charge des Français. "Ils répondront présents et assureront leurs obligations malgré les difficultés, malgré le plan d'économies qui les frappe de plein fouet et malgré les injonctions contradictoires des pouvoirs publics qui leur demandent chaque jour de faire plus avec moins. Ils répondront présents car telle est leur mission et telles sont leurs valeurs", a déclaré la Fédération Hospitalière de France (FHF) par le biais d'un communiqué avant d'ajouter: les Français constateront que décidément, non, un hôpital ce n’est pas la même chose qu’une clinique car un hôpital, lui, ne ferme pas ses portes ni ne sélectionne ses patients au gré des humeurs de ses dirigeants".

Au fond, la principale pomme de la discorde entre la ministre de la Santé et les médecins reste la généralisation du tiers payant qui doit être étendu à tous les patients d'ici 2017. Concrètement, les patients n'auront plus à avancer les frais d'une consultation, les praticiens craignant ainsi des lourdeurs administratives et des problèmes d'impayés par l'assurance maladie et les complémentaires santé.

S'ils se sont, malgré tout, prononcé en faveur d'un "tiers payant social" pour les patients les plus modestes (bénéficiaires de la CMU-C ou de l'aide à la complémentaire santé), ils refusent toutefois son application à tous.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Tous les professionnels de santé sont appelés à faire grève vendredi 13 novembre.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-